H.P. Lovecraft | Ténèbre sur Innsmouth, §230

un récit essentiel de H.P. Lovecraft, en présentation bilingue


présentation et début _ précédent _ suivant

There was much more than I could remember, but even what I did remember each morning would be enough to stamp me as a madman or a genius if ever I dared write it down. Some frightful influence, I felt, was seeking gradually to drag me out of the sane world of wholesome life into unnamable abysses of blackness and alienage ; and the process told heavily on me. My health and appearance grew steadily worse, till finally I was forced to give up my position and adopt the static, secluded life of an invalid. Some odd nervous affliction had me in its grip, and I found myself at times almost unable to shut my eyes.


Et cela bien au-delà de ce que je pouvais m’en souvenir, mais ce dont je me souvenais chaque matin aurait été suffisant à me faire passer pour un fou ou un génie si j’avais osé l’écrire. Quelque influence effrayante, je le percevais, tentait de me tirer progressivement du monde sain de la vie ordinaire pour les innommables abysses de l’obscur et de l’aliénation. Ma santé et mon apparence empirèrent rapidement, je fus forcé de renoncer à mon emploi et me réfugier dans vie immobile et recluse d’un invalide. Une étrange affliction nerveuse me tenait dans ses griffes, et je commençai par moments à ne plus pouvoir fermer mes yeux.
LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 1er janvier 2018
merci aux 221 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page