nouveau | la collection Tract

grand format, tout mince, l’expérimentation à prix mini


sommaire & commande directe _ livres François Bon _ collection Lovecraft
ateliers d’écriture _ auteurs invités _ nos Grands Singuliers _ collection Tract

 

Des textes brefs, imprimés sur un format plus grand (7 x 10 pouces), une présentation qu’on veut impeccable, un cahier tout mince à glisser dans le sac, à lire partout où on soit, et donner ou collectionner ensuite.

Des textes d’intervention, de réflexion, d’expérimentation, des traductions... Le champ le plus large possible, pour une rapidité et une efficacité maximum de mise en ligne, et la possibilité de les rendre fréquentes, voire mensuelles.

Un principe de commande ultra-simple : prix fixe et port compris, paiement PayPal (sécurisé, par d’archivage des données) et vous les recevez par retour [1] Notre offre vaut bien évidemment pour Belgique, Suisse et Québec (autres zones : merci de passer plutôt par Amazon ?).

Petit plus : les PDF de chaque titre sont disponibles dans la « boîte à trésor » des contributeurs Tipeee du site.

Au catalogue :
- n° 1, François Bon, La ville est ce cri
- n°2, Montague Rhodes James, La chambre 13
- n°3, François Bon, Action pour Gina Pane
- n°4, François Bon, Abîme aujourd’hui la ville

Un grand merci de votre accueil à cette nouvelle collection.


François Bon | Abîme aujourd’hui la ville


Pendant tout un hiver, à Nancy, au 156 avenue d’Austrasie, nous accompagnons les dizaines de sans-abri de la ville dans l’écriture d’un livre. Pendant tout un hiver, c’est la société tout entière qui se trouve retournée comme un gant. Qu’en perçoivent-ils, du bout de leur leur douleur, de leurs errances, dans les squats où ils forment ? Un photographe m’accompagne, et à la fin de l’expérience c’est eux-mêmes qui iront présenter le livre, et le film qui l’accompagne. Moi je reste avec cette sensation intérieure des regards, des corps, la présence aussi des morts. Les façons de langage, ce qui s’y cache, ce que cela bouscule et vous apprend, pour la vie même. Alors sont venus, en mémoire, ces portraits – ces moments de vie, de peine, de doutes et d’intensités, au plus près de ce que j’avais traversé.

- commande directe, 42p, 7,99€, port compris, envoi dès réception de l’avis PayPal.


François Bon | Action pour Gina Pane


Elle est strictement contemporaine de Led Zeppelin. Mais elle agit seule, à l’opposé de tout le fracas d’époque. Pourtant, c’est la même montagne qu’elle renverse, des certitudes, de l’ordre établi. Et surtout, de la perception du corps. L’oeuvre de Gina Pane (1939-1990) est à l’honneur dans les plus grands musées, mais comment ne pas la laisser s’éloigner – et surtout, comment revenir à ce bouleversement lui-même, qui en appelle à la photographie, au texte, à la performance, pratique l’atteinte au corps, et confère à la totalité de nos disciplines artistiques un autre levier, une autre conscience, un autre regard ? Qu’est-ce que représente aujourd’hui pour Gina Pane, à suivre au corps à corps les « actions » qui ont marqué son parcours ?

- commande directe, 56p, 7,99€, port compris, envoi dès réception de l’avis PayPal.


Montague Rhodes James | La chambre 13


Médiévaliste à l’université de Cambridge, Montague Rhodes James (1862-1936), a d’abord écrit ses histoires de fantômes et autres variations sur le fantastique et l’horreur pour les lire lui-même à ses amis, comme contes de Noël. Trois volumes de ses Ghost stories of an antiquary paraîtront en 1904, 1911 et 1919. Lovecraft le découvre en 1925, alors qu’il a commencé ses recherches et annotations pour son Essai sur le surnaturel en littérature, et le place dès lors comme influence essentielle, avec Algernon Blackwood et une poignée d’autres, pour cette spécificité du fantastique émergeant d’une situation quotidienne impossible à mettre en cause. Sur un thème fantastique classique, pas une ligne de ce récit tendu, avec portrait de villes, ombres évanescentes, jeu sur les surgissements du temps, qui ne participe à la résolution finale, ouverte dans la meilleure tradition du genre.

- commande directe, 42p, 7,99€, port compris, envoi dès réception de l’avis PayPal.


François Bon | La ville est ce cri


On est en 1999. Souvent dans la périphérie parisienne, mais pas que. Pendant plusieurs mois, je m’astreins, aux feux rouges, aux arrêts, par mémorisation, à des notes brèves au plus près de la construction urbaine qui m’environne. Je les accompagne d’une sorte de dialogue intérieur, plus flottant, essayant d’entrer dans la résonance dedans ces images. Peu de temps après, ce sera l’irruption de la photo numérique, notre appropriation du blog. C’est sans doute pour cela que ce texte, initialement paru dans une des belles tentatives éditoriales d’alors, la revue Inventaire/Invention, m’est resté si proche, et qu’il m’était important de le rendre à nouveau disponible.

- commande directe, 40p, 7,99€, port compris, envoi dès réception de l’avis PayPal.

 

 

[1Si vous préférez payer par chèque aucun problème, merci en ce cas de bien vouloir passer par le bon de commande.

LES MOTS-CLÉS :

fbon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne 18 avril 2019 et dernière modification le 23 novembre 2019
merci aux 7055 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page