#6, semaine Kafka

une proposition commune aux deux cycles



 retour au sommaire général des cycles été 2021 (« faire un livre » & « progression », plus module formation de formateurs ;

 la page de présentation et d’inscription (inscriptions closes, complet) ;

 rappel : on mène cet été, du 20 juin à fin septembre, deux cycles parallèles, l’un (« Faire un livre ») pour les personnes ayant déjà suivi un cycle Tiers Livre, l’autre « Progression », sans pré-requis mais accompagné d’un module complémentaire « formation de formateurs » — l’inscription est commune aux 2 cycles, avec petit supplément pour le module formation ;

 vous trouverez ici le blog de l’ensemble des contributions est en place, retrouvez les auteurs, les contributions classées par cycles ou exercices, et bien sûr une vidéo mode d’emploi ;

 les textes et documents d’appui : voir lien repris dans chaque lettre d’information — ils sont strictement réservés à l’usage individuel ;

 les rendez-vous Zoom n’ont rien d’obligatoire, mais sont des moments privilégiés d’échanges et rencontres collectives, liens transmis via la lettre d’info ;

 les auteurs procèdent eux-mêmes à la mise en ligne de leurs contributions, pour toute demande d’aide technique ou précision, merci nous envoyer un mail à l’adresse aide.ateliers (webmasters FB & Marion Mucciante).

#6, semaine Kafka


Ce sur quoi insiste cette vidéo :

 il s’agit d’une proposition commune aux deux cycles, mais selon deux modes différents...

 pour le cycle « Progression » on propose deux exercices, le premier basé sur une écriture au plus près de sept épiphanies prises pragmatiquement, sans triche, à la vie quotidienne, mais en prenant chaque fois l’image un jour différent, donc dans des configurations totalement différentes du tri mémoriel selon qu’on passe de la profusion (votre journée d’hier) à l’effacement (progressif, ou relatif) d’il y a sept jours...

 avec bien sûr la contrainte de travailler sur l’appropriation mentale du réel le plus quotidien, donc en maintenant bien l’écart avec la sphère privée...

 et l’autre exercice depuis une sélection de 7 textes de Kafka (voir fiches d’appui) où il s’appuie, pour amorcer l’écriture, sur sa relation à son contexte le plus immédiat, le plus matériel, dans un instant où il est seul...

 c’est ce mot seul qui est la clé de l’exercice : pour le cycle « Progression » c’est vous, pour le cycle « Faire un livre » c’est le personnage de la première proposition, ou les personnages « disjoints » de la troisième...

 lire aussi, dans Tous les mots sont adultes (même dossier que les fiches d’appui) comment je formulais ce même exercice il y a déjà 20 ans, avec des exemples (« Monsieur, est-ce qu’on peut être seul au milieu des autres ? »)

 complément sur le site, ce billet de 2015, avec ces 2 exercices plus un 3ème, et des variantes...

 pour le cycle « faire un livre », forte incitation à pousser ce texte à sa limite, procéder par couches successives, pour aller au plus fin et au plus ralenti des perceptions et sensations, sans craindre la longueur...

 et puis finalement un seul message : le côté indispensable, inépuisable, du Journal de Kafka...

 


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 25 juillet 2021
merci aux 722 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page