stratégies pour la réécriture | la méthode Echenoz

à intervalles réguliers, on fait le point sur les textes et on relance l’architecture


 

accéder à l’espace abonné pour
synthèse, commentaires & liens complémentaires
télécharger les documents d’appui
créer votre compte auteur sur la plateforme de publication
recevoir la lettre d’info & participer aux échanges Zoom en direct

un sommaire général de l’atelier hebdo & permanent

stratégies pour la réécriture | la méthode Echenoz


L’enjeu :

 cette proposition a d’abord été conçue comme 13ème et finale du cycle Faire un livre, mais elle m’a lancé dans une voie complémentaire : alors qu’on est à la 4ème proposition du cycle De l’autobiographie comme fiction, revenir sur les textes des premières propositions et s’en servir comme matériau pour un travail de réécriture, avec double recopie et ampliations ou corrections, plus prise de notes parallèle sur ce qui nous traverse mentalement ;

 ça a l’air tiré par les cheveux ? mais non, et pour cela trois histoires... la première, souvenir du logiciel Genèse testé pour l’exposition Brouillons d’écrivains à la BNF, 2001, concerne l’idée de prise de notes en temps réel à mesure de la recopie ; la deuxième concerne la technique de double recopie intégrale avec destruction du tapuscrit précédent, adoptée par Jean Echenoz dans au moins 5 de ses premiers livres, la troisième enfin sur les techniques proposées par Kenneth Goldsmith dans son Uncreative writing, dont un explicitement basé sur la recopie à l’identique — d’où la longueur relative de la vidéo, mais j’ai ajouté des chapitres en barre d’info.

Documents d’appui :

 textes complémentaires : 3 brefs extraits de Lac de Jean Echenoz (Minuit, 1989, ne lire qu’après l’exposé de sa méthode d’écriture !

 chapitre Enseigner avec l’écriture sans écriture, p 203-219 du livre du même nom, trad FB, JBE 208 ;

 exposition Brouillons d’écrivains à la BNF (2001) et son catalogue ;``

 lien supplémentaire : page méthodologie de l’atelier d’écriture, notamment pour les 2 vidéos 21 trucs pour lire en atelier d’écriture, et faire retour sur les textes en atelier, dont beaucoup sont transposables pour la prise de distance dans l’écriture solo.

La proposition :

 cycle autobiographies : on se saisit d’un des textes ou fragments des propositions 1 à 3, déjà publiées, et on va le recopier 3 fois, en repartant de zéro et sans utiliser les outils de copier/coller ou retour — la proposition sur l’arbre, ou les portraits s’y prêtent particulièrement ;

 cycle « faire un livre » : idem, sur passage de votre choix, mais prenez-le sachant qu’il en a sous le capot à découvrir ;

 appliquer 2 fois ce procédé d’une copie et recopie depuis zéro, sans copier-coller, et dans le temps réel de la double recopie tenter de noter le plus exhaustivement possible tout ce qui vient à l’esprit.

 si possible, publier ensemble la version de départ et la version d’arrivée, plus les notes ;

Savoir que cette technique on ne s’en servira qu’une fois dans sa vie, mais que l’espace mental à quoi elle ouvre sera constamment présent dans vos techniques de retravail.

 


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 16 octobre 2021
merci aux 381 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page