#40jours#18 // le pied nu

La chaleur me ramène les degrés toujours plus haut lesvêtements en moins moite en ce mois de juillet. Le train défile les paysagesdevenus miens les gares du sud. Je suis d’ici à présent. Peut-être y étais déjàdès la naissance d’une arrière-grand-mère dans la grand rue du village. Lachaleur souffle ma peau et lui dis le retour. Une petite gare. Le Continuer la lecture#40jours#18 // le pied nu

#40 jours #21 déplacer le regard

Je place stratégiquement des miroirs sur le sol de façon qu’ils réfléchissent le ciel et les nuages. Pour tous ceux qui regardent constamment vers le bas, les fatigués, les angoissés, les anxieux, les endormis, les indifférents ou habitués aux miracles. Si, par la même occasion, ils aperçoivent leur visage réfléchi dans le miroir, cela sera peut-être une raison de plus Continuer la lecture#40 jours #21 déplacer le regard

#40 jours #19 | aéroport

La moquette au sol ne renvoie rien. Les carreaux de plastique réfléchissent la lumière des néons suspendus très haut au-dessus de la tête. Ici personne n’a vraiment bonne mine. Les figures écrasées par les carrés lumineux équidistants les uns des autres, séparés de plaques carrées aussi, mais pas lumineux. Entre la moquette, les carreaux de plastique et les néons, des rangées de sièges. Des assises un peu fauteuils. Dessus des gens. Des quidams. Certains lisent livres ou magazines d’autres grignotent, d’autres Continuer la lecture#40 jours #19 | aéroport

#40 # 21 liste des protocoles possibles pour finir en feu d’artifice.

Liste des protocoles possibles pour finir en feu d’artifice funeste au cœur de la ville. Protocole simple, ne pas regarder en traversant le passage piéton. Au moins quarante pourcent de chances. Trop peu. Trouver l’immeuble le plus haut de la ville, sonner au dernier étage, s’engouffrer, sauter, un peu comme à la fin du  film, le Modèle, « le bonheur n’est pas gai ». Trop Continuer la lecture#40 # 21 liste des protocoles possibles pour finir en feu d’artifice.

#40 jours # 20| la main

Tout va bien, donne-moi la main. Dehors, c’est le bal des fantômes. Je reste avec toi. Donne-moi la main, serre la fort. Non tu ne vas pas tomber, je suis là. Si tu veux, c’est moi qui te donne la main. Je la tiens et quand tu voudras, tu la lâcheras. Je te donne la main, tu la prends et Continuer la lecture#40 jours # 20| la main

#40 jours – #20 – la main donne

Donne aubervilliers l’instinct de toi, un instinct donné de toi, mon aubervilliers ma pantin depuis le collège et tous les lycées des quartiers bâtisses imprenables, milliers de langues qui donne poussent et secouent donne les écoles avec la rumba le bongo donne où la haine ne rime avec rien car s’ouvrent en grand les classes d’accueil pour les enfants donne Continuer la lecture#40 jours – #20 – la main donne

# 40 jours # 19 J’attends donc je suis

J’attends à la caisse d’un supermarché. Je veux me convaincre que la file d’attente à côté n’ira pas plus vite. J’observe les gens devant moi. J’essaye d’établir les potentiels ralentissements. Je me dis que la file d’attente à côté ne pourra pas aller plus vite. Je pense que prendre une file d’attente prioritaire comporte un risque. Je ne peux pas Continuer la lecture# 40 jours # 19 J’attends donc je suis

#40jours #21 | convocation des ombres

Exhumation : à Belgrade revivre ce 4 mai 2022 le 4 mai 1992 – jour anniversaire de la mort du Maréchal Tito. Interrogation : la reproduction de gestes anciens pourra-t-elle faire remonter à la surface du temps toutes choses disparues ? Moyens matériels nécessaires : l’équivalent de 20€ au taux de l’époque – éventuellement des travellers cheques (se renseigner si ça existe toujours) Un Continuer la lecture#40jours #21 | convocation des ombres

#40jours#21#matin, midi et soir

Liste non exhaustive de gestes et protocoles que je pourrais réaliser de manière répétitive en ville ou liste de légers déplacements de l’usage des lieux urbains. Observer, écouter et noter, voire attendre les réactions des personnes concernées. Ensuite écrire sur ces expériences. dans un parc très fréquenté, m’asseoir sur un banc en partie occupé, et dire au prochain qui veut Continuer la lecture#40jours#21#matin, midi et soir