on ne chatouille pas Ithèque

on va bientôt faire un concours de menaces juridiques


Restez sereins, visiteurs de nos blogs et sites, nous ne vous embêtons pas systématiquement à chaque mise en demeure que nous recevons. Mais c’est sportif, de réfléchir en ligne, de simplement débattre. Avec publie.net, où notre enjeu c’est comment installer, dans les nouveaux usages culturels qui nous relient à nos écrans, un peu de littérature contemporaine, on sait combien pourrait être vital, pour nos expériences contemporaines, l’accès direct en bibliothèque. On y travaille avec d’autant plus d’enthousiasme que, dans le grand gâteau numérique, c’est à qui produira le plus grand chiffre de textes domaines publics ramassés partout où on peut... Usages faibles et usages denses de la lecture, pas la peine de s’encombrer d’un eReader à 300 euros pour ça. Encore moins si c’est des drm en plus. Alors, ici, on ne critiquera pas Ithèque. On invite juste à regarder de près ce qu’ils proposent en catalogue, et à quel prix pour les bibliothèques. Par contre, sur tiers livre, on est très attentif, et depuis longtemps, à la réflexion sur lecture et bibliothèque que mène Silvère Mercier dans son blog bibliobsession. Ou sa page univers... Bibliobsession avait eu l’audace d’intituler un billet : Ithèque, un service non adapté, pour réfléchir à comment lire et quoi faire lire numérique en bibliothèque. Il vient de recevoir des menaces de poursuite via l’avocat du groupe canadien. Enquêtez vous-même ?

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 25 mai 2008
merci aux 1058 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page