qui lit les commentaires ?

du bruit sous-jacent d’Internet


Bizarre expérience qu’un tour de blogs après 3 semaines d’abstinence : pour quelques lieux privilégiés d’expression, on ouvre la trappe aux commentaires, on y découvre les écarts, les tâtonnements. Mais d’autres dépôts de commentaires en gros, on passe allègrement, on reprend à la date du jour et voilà. D’où l’intérêt de ce billet de Pierre Coutelle.

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 31 août 2008
merci aux 978 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page