blogs des villes

tour de blogs avec images ville (et des petits carrés bleus en haut à droite)


Carte peartrees des sites et blogs ci-dessous : blogs des villes

Soit la photo ci-dessus prise dans Paesine : lien 1 partir vers ce texte, et de là dans les autres billets et photographies de Nicolas Rithi Dion, c’est toute une ville qui se forme. S’étonner qu’il réponde par un texte personnel sur son blog au travail d’Arnaud Maïsetti et Jérémy Liron sur publie.net : lien 2 La Mancha ? Mais si c’était cela, Internet, ce push d’un site l’autre..

Alors se risquer chez Maïsetti : billet du jour sur lien 3 lit-on plus vite dans un train, à partir d’un voyage à Bordeaux incluant arrêt non prévu dans la ville. Mais chez Liron il est aussi question de lien 4 marcher longuement dans la ville.

La ville encore dans blogs déjà signalés : lien 5 36 poses ou lien 6 habakuk.

Alors revenir à cette question ce soir de Mahigan Lepage dans lien 7 paysage en mouvement : si chacun dans son expérience fixe, avec images et textes, parfois sons, l’impression que cette recherche sur la ville, là où elle agit le texte, doit aussi le constituer comme texte global, rassemblant d’un seul auteur pluriel tous ces auteurs chacun à leur tâche ?

Et que ce bruit un peu vide des réseaux par quoi s’indiquent et se transmettent ces adresses, ces billets qui tranchent, ou emportent dans un peu de rêve, annoncerait aussi une nouvelle attente ? On a tous rêvé de casser les cloisons, d’ouvrir une circulation plus fluide, pourvu qu’elle aide à mieux désigner, en avant (Maïsetti parle de Rimbaud dans son sac) le réel ou la ville inconnus.

Nous aussi on cherche, puisque quatre des six ci-dessus sont de l’aventure publie.net : Fred Griot parlant de liens 8 & 9 net d’exploration (et nous y menant, dans cette exploration : town town), ou ce que je tentais il y a 2 ans dans ce projet que j’avais nommé lien 10 erres/déplacements, ou le fait que chacun de nous tous cite lien 11 désordre comme un modèle...

Est-ce qu’une nouvelle bascule du Net se prépare, où des mots clés, des affinités sémantiques, liquides, permettraient de nouveaux modes de consultation, d’appréhension de ce mouvement fluide pourtant constitué de creusements solitaires, ayant tous oublié leur 1ère nature purement textuelle ? Prendre par exemple les flux rss (le petit symbole wifi en haut à droite près de l’url) des 9 blogs cités, en rajouter quelques-uns, et les intégrer dans une page lien 12 feedly : voici un nouveau magazine, remis à jour en permanence, et qui vous serait personnel, où dans une autre rubrique vous pourriez ajouter des journaux d’écriture, comme liens 13/18 Pautrel, Herrou, Coutelle, Portier ou Rilos : et vous direz qu’il ne s’amorce pas, ici, une révolution même du lire, dans ses temps, ses formes, mais où Internet n’a rien d’un laisser-aller du dense...


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 mai 2009
merci aux 1742 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages