des volontaires pour le Désordre ?

une nouvelle page d’accueil pour le plus déroutant du web


Point commun entre Quelques prières d’urgence à réciter en cas de fin des temps et À quoi le web fait rêver ou Je me souviens de Mémory : phrases actives sur la page d’accueil Desordres_entiers (« Pour s’y retrouver malgré tout », avec ses menus déroulants) que j’utilise pour naviguer dans le site de Philippe De Jonckheere. Mais bienvenue à sa nouvelle page d’accueil aléatoire et ses expériences sur la machine même du web.

Ainsi, en cliquant sur Sarkozy, l’image résultante de mois à photographier systématiquement les affiches le représentant : double-cliquez sur l’image, vous remonterez progressivement à la première – et ce ne serait pas politique ?

On peut aussi visiter le garage où tout cela s’élabore.

C’est bourré de pièges, d’impasses, de labyrinthes, d’url non modifiables, mais parfois aussi d’expériences particulièrement sereines (par exemple le Quotidien et cliquer sur le bouton).

La liste des expériences est quasiment infinie (sa participation à mon petit journal, ou, si vous préférez, le le Jardin des plantes), supposent chacune une quantité incroyable de nuits à l’ordinateur, mais bon : ça le regarde.

Sachez qu’en principe, une fois que vous aurez traversé une expérience, vous serez incapable de la retrouver, mais c’est ce qui lui convient. Ainsi, au gré des boutons aléatoires, son Je me souviens, des travaux qui peuvent remonter ‡ 1990, une manifestation, il y a même une rubrique enfer.

Et vous pourrez toujours vous contenter du nécessaire bloc-notes au jour le jour, qui reste pour beaucoup de nous un laboratoire central. Et passé d’ici sur sa rubrique la vie. À noter que pour le rencontrer en vrai, vous pouvez vous joindre à nous le mardi 2 juin à Bagnolet, où il donnera une performance, son, texte, images.

Et si par hasard, au gré de cette nouvelle page d’accueil aléatoire, vous voyez paraître un petit timbre-poste Georges Perec, ne manquez pas (ou se rendre directement sur Tentative d’Epuisement d’un lieu parisien)...


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 23 mai 2009
merci aux 1890 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page