[Seine Saint-Denis | Culture en danger]

appel à mobilisation pour la culture en Seine Saint-Denis


La culture en danger

Le 19 décembre, à l’initiative de Claude Bartolone, Président du Conseil général et Député de la Seine-Saint-Denis, en présence de Jack Ralite, Sénateur de la Seine-Saint-Denis, plus de 200 acteurs culturels du département se sont réunis pour lancer le mouvement de mobilisation La Culture en danger.

Cette réunion à laquelle participaient plusieurs élus départementaux dont, Emmanuel Constant, Vice-président à la culture, Hervé Bramy, Sylvine Thomassin, marque le début d’une mobilisation en Seine-Saint-Denis et l’ensemble du territoire contre les réformes du gouvernement qui mettent en danger l’existence des politiques culturelles, et reviennent sur 50 ans de décentralisation culturelle en France.

APPEL A LA MOBILISATION | LA CULTURE EN DANGER

L’art et la culture sont au cœur de la vie sociale de notre pays, de son équilibre démocratique, de son identité et de son rayonnement. Aujourd’hui, en Seine-Saint-Denis comme partout ailleurs, la culture est menacée par la remise en cause des principes et des moyens de l’intervention publique en faveur de la création artistique et de l’action culturelle.

Ces renoncements sont ceux du gouvernement, ce ne sont pas les nôtres.

Le poids insurmontable des transferts de charges non compensés, la réforme fiscale puis la réforme des collectivités territoriales, organisent le calendrier de l’étranglement et de l’incapacité des collectivités à intervenir dans ce domaine essentiel à l’émancipation et au bien vivre ensemble.

Nous refusons d’abdiquer, tant sur le terrain des principes que sur celui de l’engagement politique.

La compétence culturelle n’est certes ni automatique ni strictement obligatoire au plan du droit. Mais, au plan de l’intérêt public de la Seine-Saint-Denis, de ses villes tout comme de l’ensemble du territoire national, il en est tout autrement !

Les économies de ces secteurs sont fragiles et reposent sur de multiples financements croisés. La menace qui pèse sur les collectivités est aussi une atteinte profonde au tissu local, à la dynamique d’innovation et d’émancipation citoyenne

A très court terme, ce sont des pans entiers d’activités qui sont menacés à l’échelon des départements pour des projets culturels qui se structurent à tous les niveaux de collectivités territoriales. A moyen terme, de nombreuses communes ne pourront échapper au même schéma qui s’annonce destructeur socialement et économiquement, à l’heure où l’on nous vante par ailleurs la nécessité d’un plan de relance massif.
- Parce que nous pensons que les politiques publiques de la culture sont le fruit d’une concertation et d’un échange permanents entre les artistes et les pouvoirs publics
- Parce que nous refusons le démantèlement en cours, la disparition d’aventures artistiques et culturelles et la suppression des très nombreux emplois associés à cette casse organisée ;
- Parce que nous pensons que la chose publique de la culture doit être universellement partagée et reconnue ;
- Parce que nous pensons que l’avenir de l’action publique locale risque de se dissoudre dans cette remise en cause brutale, accentuant davantage les injustices territoriales et culturelles connues par notre pays.

Nous, citoyens, artistes, acteurs culturels, élus, refusons la remise en cause profonde de la politique culturelle française aujourd’hui menacée par les réformes en cours. Nous n’acceptons pas que la mise en faillite organisée d’un système public de référence ampute à court et à moyen terme l’ensemble des territoires de la qualité de leur maillage artistique et culturel.

La crise de valeurs est profonde, elle est assumée par un gouvernement qui en multipliant les pseudo-réformes, détricote de manière minutieuse le maillage culturel français et remet en cause les fondements d’une politique de référence.

Les attaques engagées sont durables :
- Depuis plusieurs années : la refonte de l’intermittence précarise les artistes et l’érosion des financements publics d’Etat porte atteinte à l’action publique culturelle ;
- Aujourd’hui : la mise en œuvre de la révision générale des politiques publiques commence à produire ses effets, en particulier dans les musées et l’étranglement financier frappe au cœur de leurs politiques les collectivités territoriales ;
- Demain, les mêmes collectivités risquent de ne plus avoir ni le droit ni les moyens de conduire des politiques culturelles en raison de la suppression de la clause générale des compétences.

Artistes, auteurs, acteurs culturels, citoyens, élus, la mobilisation de tous est essentielle face à cette situation d’alerte.

L’art et la culture sont en danger dans notre pays. Ici de Seine-Saint-Denis nous lançons cet appel national et refusons l’abandon de 50 années de décentralisation culturelle qu’organise aujourd’hui le gouvernement sous couvert de modernisation des politiques territoriales.

Déjà plus de 600 signataires citoyens, élus, professionnels. Parmi les artistes et acteurs culturels ont signé, notamment :

Claire Acquart, Lilas en Scène / Annie Agopian, Maison populaire de Montreuil / Sandy Amerio, artiste / Eugène Andreanszky, Les enfants de cinéma / Samuel Aubin, cinéaste, association Ecran Libre / Stéphanie Aubin, Manège de Reims - scène nationale / Sylvie Baillon, Le Tas de Sable / Cathie Barreau, écrivain / Lucas Belvaux, cinéaste / Sophie Bernhardt, Les échappés, Stains / Arno Bertina, écrivain,/ Jean-André Bertozzi, Photographe / Didier Bezace, Théâtre de la Commune, Centre dramatique national, Aubervilliers / Nicolas Bigards, Compagnie En Passant / BLAC, Bureau de Liaison de l’Action Culturelle Cinématographique / Frédéric Borgia, Cinémas 93 / Do Brunet, Vidéaste-chorégraphe / Olivier Brunhes, Art Eclair / Claude Chabrol, Cinéaste / Wilfrid Charles, Théâtre de Bourg en Bresse Scène Conventionnée / Pascal Cling, Cinéaste Strasbourg / Xavier Croci, Le Forum de Blanc Mesnil – scène conventionnée / Jean Paul Davion, Maison de Culture et des Loisirs de Gauchy / Licia Eminenti, Cinéaste / Adely Emmanuel, écrivain / Jean-Michel Frodon, critique, journaliste, écrivain / Jean-Pierre Garcia, Festival de cinéma / Valentine Goby, écrivain / Patrick Goujon écrivain / Jean-Michel Gourden, Citoyenneté Jeunesse / Anny Goyer, ENACR / Eugène Green Cinéaste et écrivain / François Hadji-Lazaro, musicien chanteur / Erika Haglund, monteuse / Frédéric Hocquard, Arcadi / Agnès Houart Le Palace, Montataire / Jean-Raymond Jacob, Oposito,/ Hélène Joly, Paris / Emmanuelle Jouan, Théâtre Louis Aragon, scène conventionnée, Tremblay-en- France / Dirk Korell, Moov’n Action / Daniel Larrieu, chorégraphe / Jean-Pierre Le Pavec, Festival de Saint-Denis / Xavier Lemettre, Banlieues Bleues / Claire Lenormand, Lutherie Urbaine, / Anne Luthaud, écrivain / Luigi Magri, Cinéma Jacques Tati, Tremblay-en-France / Olivier Marboeuf, Khiasma / Christophe Marquis, L’Echangeur, scène conventionnée, Fère en Tardenois / Anita Mathieu, Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis / Marie José Mondzain, Directrice de recherche au CNRS Paris / Luc Moullet, Réalisateur / Valérie Mréjen, Artiste, écrivain / Gaëlle Obiegly, Auteur / Élise Olhandéguy, Danseuse / Véronique Ovaldé, Ecrivain / Jean Parthenay, Zingaro / Emmanuel Porcher, Centre Images / Jacques Pornon, Théâtre Théâtre Saint-Quentin-en-Yvelines / Marie Preston, artiste Paris / Lucile Prevost, assistante fonction publique / Nathalie Rappaport, Festival de Saint-Denis / Christophe Rauck, Théâtre Gérard Philipe - Centre Dramatique National Saint-Denis / Jacques Rebotier, écrivain / Alban Richard ensemble l’Abrupt, Paris / David Rolland, chorégraphe / Marie Rual, artiste chorégraphique / Nicolas Saelens, metteur en scène / Edouard Sautai, artiste plasticien / Thierry Schaeffer, Les Instants Chavirés / Nathalie Schulmann, Danseuse et formatrice / Caroline Sévin ACAP - Pôle Image Picardie / Patrick Sommier, MC 93 scène nationale, Bobigny / Hervé Sika Festival H2O / Michèle Soulignac, Périphérie, Centre de création cinématographique / Boris Spire Cinéma L’Ecran, Saint-Denis / Camille Stiegler, Médiathèque Persépolis / Dominique Tabah, Bibliothèques de Montreuil / Bruno Tackels, écrivain, producteur / Annie Thomas, Cinéma le Trianon, Romainville-Noisy-le-Sec / Gilberte Tsaï Nouveau Téâtre de Montreuil Montreuil – Centre dramatique national / Unglee Artiste / André Valverde F.A.I / Sylvie Vassalo Salon du Livre et de Presse Jeunesse, CPLJ 93 / Jean-Pierre Vivante, Le Triton / Denis Vemclefs Espace 1789, Saint Ouen / Pascaline Verrier Artiste chorégraphique / Emmanuelle Vo-Dinh, Chorégraphe, Compagnie Sui Generis, Rennes.
LES MOTS-CLÉS :

fbon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 décembre 2009
merci aux 2466 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page