de lire Balzac en sa propre maison

"la Grande Bretèche" à la maison de Balzac (Paris), capture vidéo plus rencontre avec Bertrand Leclair


François Bon | La Grande Bretèche, de Balzac from remue.net on Vimeo.

 

François Bon et Bertrand Leclair, échange sur Balzac aujourd'hui from remue.net on Vimeo.

 

note du 18 janvier 2014
La grande Bretèche a de toujours été un de mes textes favoris pour la lecture en public. Au point de l’avoir enregistré en CD (2008), version désormais disponible dans l’espace téléchargement abonnés de Tiers Livre, en 3 parties podcastables, ou écoute directe sur iPad.

Je remercie Bertrand Leclair et la maison de Balzac à Paris, rue Raynouard, de m’avoir offert (après Saché où l’honneur de lire plusieurs fois), fin 2012, cette soirée très symbolique et d’en proposer, avec la complicité de remue.net, la capture vidéo...

 

de lire Balzac en sa propre maison


Je déteste me voir en vidéo, mais l’archive existe, elle est super bien faite (encore qu’un micro cravate...). C’était unplugged, et vu que je bouge comme un ours, pas facile de tenir le plan serré.

Bertrand Leclair (photo ci-dessus) commence en même temps que moi une résidence d’auteur en région Île-de-France, moi c’est le plateau de Saclay, et lui c’est la maison de Balzac, rue Raynouard... Et se dire que ça se complète, que tout cela va ensemble, que la ville est chez lui (une réécriture du Cousin Pons), et qu’il y a du Balzac chez les savants et chercheurs que je rencontre...

La Grande Bretèche ce n’est pas le seul (il y a Adieu, Drame au bord de la mer et d’autres), mais c’est un des textes que je préfère pour la lecture en public.

Ce soir-là c’était vraiment intimidant, puisqu’au lieu même où a vécu et écrit Balzac. C’est une version speed, dans mon enregistrement elle fait 54’, et la lecture je l’ai faite en 45’ – le trac sans doute. Et cette vidéo me rappelle question d’un gamin tout récemment, à Fontevraud, lors de l’atelier avec Claude Ponti : — Monsieur, pourquoi vous ouvrez jamais les yeux ? — Parce que j’ai plus besoin, je lui avais répondu. Mais bon, ça s’arrange pas...

Par contre, était chouette la confiance et l’écoute : en cours de route, se laisser aller à de petits commentaires. Maintenant, faites tous les reproches que vous voulez, l’idéal ce serait qu’on le refasse ensemble où vous voudrez, en live ?

Dans la deuxième vidéo, notre échange avec Bertrand, au plus libre...

C’est mon bon vieux site remue.net (le droit de dire ça, depuis janvier 2005 que s’est établie l’autonomie réciproque !) qui est chargé d’accueillir les traces de ces résidences, et donc met en ligne ces vidéos dans la page Bertrand Leclair. A part ça, c’est quand même rudement bien de lire avec iPad (il faut quand même que je remette un auto-collant anti-reflet sur le Retina, ça évitera de me faire les lunettes bleues chaque 10 secondes)...

Version du texte à télécharger sur publie.net, et peut-être cet été une version impression à la demande avec notes et compléments.

Un grand merci à Mariadèle Campion (ainsi qu’à P et M Chatelier) pour la prise de vue et le montage.


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne 25 avril 2012 et dernière modification le 2 juin 2015
merci aux 2323 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page