relevé, vu et lu | 02

parmi les sites et les débats – le web ça se lit, ça vit ça pense


Ou comment le web pour nous se met en quatre :

- nouveau site pour la revue universitaire en ligne Temps zéro, dirigée par René Audet. Un remarquable travail graphique, que ce soit pour la maquette ou pour la typographie (voir blog René pour détails). La nouveauté d’une rubrique Incursions avec incises théoriques plus brèves. Au sommaire de ce numéro 6 un très bel et impressionnant article sur Deleuze et les îles, et Robert Dion sur la notion de paysage et de villes biographiées. Twitter @reneaudet.

- la frontière web et livre numérique est de plus en plus ténue, mais le web c’est la base de notre indépendance – pour diffuser de la littérature de création dans l’univers extrêmement normé du livre numérique, important de disposer de son propre vecteur, on le sait bien à publie.net où, même si nos ventes directes ne représentent que 14% des ventes totales, elles sont décisives pour notre coeur de catalogue. Pour nous, arrivée dans les prochains jours d’un blog-site tout neuf, mais aujourd’hui saluer la librairie en ligne de nos amis de NumérikLivres, et beau baromètre du travail accompli par Jean-François Gayrard avec Anita Berchenko et leur équipe. Twitter @NumerikLivres.

- hommage discret et trop rare chez Olivier Ertzscheid à Mosaïc, le premier navigateur, 1993 donc exactement 20 ans – le web en Mosaïc, allez, disons que ça concerne surtout les vieux du web comme je suis... Sur Twitter : @affordanceinfo.

- aucun de nous pour se dispenser d’une suivie permanente et attentive du travail de Lionel Maurel sur S.I.Lex, et la question n’est pas d’être d’accord ou pas, c’est au-delà et on est tous touché de plein fouet par cette réflexion fondamentale. Mais il y a le pur chemin mental de Lionel, qu’on peut apprécier presque comme oeuvre en soi – et je ne plaisante pas du tout – ainsi dans cette magnifique et très libre digression à partir d’une histoire de flocon de neige et sérendipité (plus image ci-dessus). Sur Twitter @calimaq.

- je termine avec Claro, longtemps aussi que son site est dans les ressources importantes, mais ces dernières semaines toute une suite de billets sur l’art de traduire, à partir de Faulkner ou ici sur Lowry, à archiver, et pour l’instant se régaler : Lowry, du nouveau sur les flammes de l’enfer. Sur Twitter @madmanclaro.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 avril 2013
merci aux 679 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page