lectures | Jean-Philippe Toussaint, déception du monde

quand Jean-Philippe Toussaint suit Georges Didi-Huberman sur les chemins d’Hannah Arendt, des lucioles et... du football


cliquer sur le logo YouTube pour visionnage haute def


acheter chez Amazon

Des titres en un seul mot, Jean-Philippe Toussaint est coutumier. De textes empruntant les outils du roman pour se concentrer sur des noeuds symboliques du quotidien contemporain, depuis La salle de bain jusqu’à Télévision, il est coutumier aussi. Mais qu’il se saisisse du phénomène football, s’empoigne avec sa télévision qui diffuse de vieilles coupes du monde en streaming, c’est tout son art de surgir où personne ne l’attend.

Après, qui aime Toussaint, les livres et le bonhomme (c’est mon cas), retrouvera la phrase, le regard, les latences, le sourire en coin dans les choses les plus sérieuses. Un hôtel en face de la gare à Tokyo n’est-il pas le meilleur endroit pour ces visionnages ?

Mais il y a aussi le Toussaint de la langue essayiste (d’ailleurs, en amorce de ce Football, il était déjà venu scruter de près le coup de boule de Zidane), et il y a le Toussaint qui parfois sème des vidéos de ses lieux et moments d’écriture... Et on va le retrouver sur ces chemins aussi.

Quoi de plus polique, de plus ancré dans la représentation et le spectacle que le football ? Comment traverser ce qu’il est d’image ? Je ne m’attendais pas, découvrant ce livre, y retrouver la bonne bouille de Georges Didi-Huberman et ses lucioles, et glisser tout d’un coup jusqu’à un bord avec à-pic vertigineux : L’humanité dans de sombres temps, d’Hannah Arendt...

C’est ce passage que j’ai choisi de lire (avec quand même une fois (même deux) le mot football) – mais chacune des 120 pages est un travail d’orfèvrerie fascinante. Et à ce prix peut-être pouvons-nous conjurer ce que Toussaint nomme la déception du monde.


- le site de Jean-Philippe Toussaint ;
- sur Jean-Philippe Toussaint Football aux éditions de Minuit
- le suivre sur Twitter : @wwwjptoussaint ou sur Facebook ;
- et bien sûr sa chaîne YouTube (abonnez-vous, à la sienne comme à la mienne, c’est important pour que nos vidéos se propagent...).
- photos haut de page : Jean-Philippe Toussaint, Rouen, avril 2015 (et en survol souris, assis dans la chambre natale de Flaubert !).

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 septembre 2015
merci aux 1458 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page