Cartier-Bresson | New York, down town 1947

hommage à Cartier-Bresson


Robert Delpire a publié en avril 2003 l’hommage de 50 écrivains à Henri Cartier-Bresson, en nous laissant choisir la photo thème de l’image.

&nbsp


down town, New York 1947

on ne photographie jamais que ce qui est, mais extrême la discipline à conquérir sur soi pour traverser l’instant qui, séparant le temps de son flux, restituera aux formes durement prises ce qui là est langage de l’homme se cherchant lui-même, trouvant accomplissement à lui-même dans sa curiosité mise en risque

qui marche dans Manhattan la sait, cette fascination : bande nue et plate saisie entre eau et vent, entaille faite à la terre, le plafond repoussé loin dessus, quand bien même le vent traversant, quand bien même l’eau au bout de chaque saignée droite, cette épaisseur d’artifice que le ciment met pour qu’il y vive entre l’homme et ce rien — la taille du ciment a pu changer, New York reste même

art du photographe que l’instant saisisse un tout — que la géométrie serait chose morte sans l’homme dans son abandon cul par terre et le chat même plus vivant, captant encore lumière — et que l’homme serait discours et rien que discours si la géométrie, sa disproportion, n’était pas d’abord le champ d’intervention du bâtisseur de ciel en échancrure, du scénographe pour théâtre élisabéthain, du voleur d’exister qu’est, dans l’instant qu’il déclenche, le photographe

un escalier monte au ciel et s’arrête en impasse : le regard de l’homme est en diagonale qui tombe, les rues penchent elles écrasent, la lumière tout au fond définitivement séparée de nous, qui fuyons : que sait-il, l’homme au Leica prêt, quand lui-même pris dans l’entaille, et aimer la ville hostile dans ses alignement de grilles, saignée noir et blanc entre eau et vent aimer

la main a tourné le Leica pour qu’il soit vertical : le génie est d’obtempérer sans savoir, à l’homme fixe, à la géométrie qui dit — le génie du photographe est que le monde à lui s’offre, prêt


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 16 juin 2006
merci aux 12406 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page