Christian Garcin | Fortunes de la Terre creuse

se laisser aspirer par l’étonnante vie de Jeremiah Reynolds




acheter le livre chez Amazon

 

 

 

à propos de Christian Garcin, « Vies multiples de Jeremiah Reynolds »


Chez Christian Garcin, il y a toujours une valeur intrinsèque du projet (voyage, enquête) qui précède le livre et s’y exprime.

Encore plus peut-être dans ces Vies multiples de Jeremiah Reynolds : oui, passionnante la vie de ce jeune type de l’Ohio, qui naît avec le XIXe siècle, se fait d’abord journaliste (comme Poe un peu plus tard), puis se lie avec un étrange romancier, Symmes, qui bâtit son succès sur l’idée que la Terre est creuse.

C’est pour démontrer le contraire qu’en 1829 Jeremiah Reynolds monte une expédition vers le Pôle Sud, et qu’il sera probablement le premier à fouler le sol Antarctique, le premier en tout cas à en revenir, même si c’est une tout autre épopée.

Parce que Reynolds est une sorte de figure en amont de la littérature. Le Mocha Dick dans lequel il raconte quelques mois d’embarquement sur un baleinier deviendra le déclencheur de la grande épopée de Melville. Et ses récits d’expédition vers le Pôle se retrouveront dans l’immense Arthur Gordon Pym d’Edgar Poe.

C’est à démêler tout cela que Christian Garcin nous invite, et, si c’est fascinant, c’est parce qu’on retrouve à chaque étape notre propre histoire personnelle de la lecture, de Jules Verne à Shackleton.

Et c’est fichument écrit. Je lis un des chapitres, celui qui concerne justement la longue histoire littéraire – jusqu’à nous – de cette hypothèse d’une Terre creuse.


- page Christian Garcin chez Stock ;

- sur remue.net, les mini-fictions de Christian Garcin et Patrik Devresse ;

- on peut suivre Christian Garcin sur sa page Facebook

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 3 janvier 2016
merci aux 979 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page