cabinet des curiosités médicales

recommandé pour lecture en temps de société malade


Soit une liste des trous de l’anatomie humaine : trou borgne, trou déchiré antérieur, trou déchiré postérieur, trou de conjugaison, trou de Luschka, trou de Magendie, trou de Monro, trou ethmoïdal, trou grand rond, trou incisif, trou ischio-publien, trou innominé d’Arnold, trou occipital, trou ovale (dit de Botal), trou pariétal, trou petit rond, trous sacrés antérieurs, trous sacrés postérieurs, trou stylo-mastoïdien, trou sus-orbitaire, à quoi il faut ajouter la liste des quatre creux principaux : voir p 103 de l’ouvrage.

Soit la liste des Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) les plus fréquents : la peur des microbes, de se blesser et des maladies ; les obsessions de l’ordre et de la symétrie ; la peur des catastrophes ou de commettre des actes scandaleux ; les obsessions d’ordre sexuel, religieux ou sacré ; les obsessions de la précision, le perfectionnisme ; les obsessions agressives et impulsives ; les superstitions et les pensées magiques. A quoi il faut ajouter les compulsions dominantes : les laveurs, la propreté excessive ; les amasseurs, l’accumulation de quantité de papiers ou de déchets, la collectionnite ; les vérificateurs, le besoin de vérifier, de dénombrer sans cesse ; les ruminateurs, le besoin de se poser sans cesse des questions, de tout rationaliser ; les compulsions de rangement, de classement ; la répétition incessante d’un mot, d’un comptage, d’une prière — voir p 115 de l’ouvrage.

On trouvera aussi une liste des miracles reconnus de Lourdes et leur désignation précise, p 54-56 de l’ouvrage, suivi de la composition d’une boîte d’appendicectomie (incluant 2 écarteurs de Farabeuf, 1 pinces type Christofle, 2 pinces de Kochler, 2 pinces de Péan, 1 pince longuette), p 57 de l’ouvrage.

On apprendra que l’homme de Cro-Magnon découvert aux Eyzies présentait une maladie osseuse bénigne, appelée histiocytose F au granulome éosinophile, affection identifiée seulement en 1940, p 168 de l’ouvrage.

Un paragraphe est réservé à la série télévisée Urgence, suivi d’un paragraphe sur l’expression péter de trouille et les expressions apparentées, puis l’explication de pourquoi l’examen fait par les médecins militaires des nouvelles recrues est classé sous le signe SIGYCOP (S pour la ceinture scapulaire et les membres supérieurs, I pour la ceinture pelvienne et et les membres inférieurs, G pour l’état général, Y pour les yeux et la vision, C pour le sens chromatique, O pour les oreilles et l’audition, P pour le psychisme, p 187-188 de l’ouvrage.

On vous donnera les statistiques pour les grandes épidémies de grippe depuis le début du XXème siècle, p 141 de l’ouvrage, précédée de la liste des académies, sociétés et instituts, avant de rapporter deux exploits chirugicaux hors du commun, dont celui de l’alpiniste Aron Ralston, 26 ans, qui le 26 avril 2003, ans le Blue John Canyon de l’Utah, son bras coincé et broyé par une pierre, resta prisonnier 110 heures avant de sectionner son avant-bras avec son couteau, d’emballer son moignon et de rejoindre l’hôpital le plus proche.

Comme le livre fait 210 pages, écrites en petit caractère serré, il y a bien d’autres choses à découvrir dans ce Cabinet des curiosités médicales proposé par Eric Bouhier aux éditions Le Passage. Evidemment, comme chez Martin Winckler, il s’agit avant tout de langage, mais le langage qui touche les symboliques les plus essentielles. Et le bonheur de lecture, ici, c’est le parti pris qui s’affirme dès le titre Curiosités : un retour à l’ancienne façon de considérer le savoir, de chercher une certitude de langue là où nous n’avons certitude de rien. Et que cet écart permet le large champ de ce qu’on convoque, indépendamment de tout critère scientifique. C’est l’imaginaire qui assemble.

L’auteur, médecin évidemment, a participé aux aventures de médecins sans frontières et au Samu Social de Paris.

J’ajouterai une autre curiosité, non la moindre : je n’aurais pas entendu parler de ce livre sans le blog tenu par une libraire, Litote en tête, à Paris. C’est sa façon d’accompagner la parution du livre qui m’a décidé à le lui commander, j’ai écrit via le blog et je l’ai reçu dans les 48h, 15 euros + port 2,90...

L’occasion de dire que ce blog de la Litote est certainement un des meilleurs blogs livre du moment, la librairie vue par son intérieur, ceux qui poussent la porte, les gens du métier etc...

Et si on avait là un nouveau modèle de rencontre aveec le livre, à qui il pourrait suffire d’un seul endroit pour sa diffusion ?

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 12 mai 2007
merci aux 4569 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page