remarques & mode d’emploi


un autre article au hasard

remarques générales


- il ne s’agit pas ici d’une anthologie de citations sur l’écriture — bien sûr pas d’obstacle à en mettre en ligne quelques-unes, mais merci de les commenter ou de justifier ce choix à titre personnel et à quoi il répond dans vos usages ?

- ce chantier collectif se veut une « méthodologie de la fabrique du livre », on est dans une forme libre et ouverte, mais l’entrée sera toujours un mot ressortissant du vocabulaire de l’écriture, merci de veiller à ce que ce lien soit bien mis en avant, n’hésitez pas à témoigner de vos pratiques et usages...

- les contributions déjà en ligne, dans leur diversité, permettent de percevoir l’équilibre nécessaire des formats, il ne s’agit pas d’une collection d’axiomes ou d’aphorismes (mais on peut), il ne s’agit pas d’articles longs (mais il y en aura), merci par avance d’y être sensible lorsque vous rédigez, question d’écoute réciproque — ce dictionnaire sera d’autant plus tonique avec trois contributions brèves chacune liée à une entrée spécifique et liens vers les deux autres, qu’à une digression sur l’écriture qui mêlerait indistinctement ces trois entrées...

- ce chantier est destiné à durer plusieurs mois, ne vous hâtez pas, une fois votre contribution mise en ligne par nos soins, ce sera à vous de l’amplifier ou la corriger...

- gratitude à toutes & tous pour la vitalité et l’existence de cet espace Patreon et ce qu’il rend possible, et de votre apport personnel à ce chantier qui s’annonce majeur, l’est en tout cas pour moi, et suite logique des échanges nés des ateliers d’écriture et des échanges sur les projets personnels.

remarques techniques


- tous vos mails seront bienvenus, qu’ils soient directement à insérer en tant que contribution, ou pour nourrir nos échanges collectifs ;

- dans vos commentaires, si votre remarque se rapporte à une particulière des contributions rassemblées dans l’article, vous pouvez établir un lien direct à cette contribution sous la forme [642#2] (crochet ouvrant + numéro de l’article + # + n° contribution + crochet fermant], dans la barre d’URL qui s’ouvre lorsque vous créez votre lien ;

- la structure de ce dictionnaire étant un peu complexe, merci de m’envoyer les contributions par mail, par contre : login et mdp pour se connecter, commenter, modifier ou augmenter vos contributions, me le demander...

- les italiques s’il vous plaît {entre accolades}, cela facilitera énormément, merci d’utiliser des majuscules accentuées, et d’utiliser 2 tirets successifs -- pour qu’ils apparaissent sous forme de tiret long — ;

- la richesse du dictionnaire, ce sera aussi les liens transversaux : si vous utilisez dans notre article le mot dictionnaire, qui fait déjà l’objet d’un article existant, signalez-le par le n° de son article, par exemple dictionnaire/663 ou bien dictionnaire/663#2, rien d’obligé, mais ça aidera !

- les entrées auteur vont être complétées d’une mini bio (3 lignes max, avec lien de votre blog, site, chaîne etc), merci de nous les transmettre.

 



page proposée par François Bon, pour Tiers Livre
Tiers Livre Éditeur, le «Salon» – mentions légales.
droits & copyrights réservés à l'auteur du texte, qui reste libre en permanence de son éventuel retrait
1ère mise en ligne et dernière modification le 9 avril 2021.
Cette page a reçu 109 visites hors robots et flux (compteur à 1 minute).

Messages

  • Bonjour François Bon,

    Merci d’avoir entrepris ce travail collectif.
    Peut-être pourrait-on ajouter l’entrée "fragment(s)" au dictionnaire ?
    Je peux envoyer ma petite contribution sur le sujet.

    Bonne journée !
    JK

  • Merci !

    Voici ce que je vous propose pour fragment.s
    (Quand je réfléchis sur mes pratiques d’écriture, j’ai l’impression d’enfoncer les portes ouvertes. Mais je me lance.)

    La forme courte est une voie de secours pour moi, à qui le temps d’écriture est compté. Deux heures pas plus, tôt le matin, avant de partir au boulot : difficile de se plonger dans un roman. Dans ma pratique, un fragment est un texte d’environ deux mille cinq-cents signes qui tient seul, a son existence propre et peut être publié sur un blog ou Facebook. Mais ce fragment constituera une partie du tout qui se construit peu à peu au fil des jours. Ces textes brefs que j’écris en une, deux ou trois périodes d’écriture matinale sont à la fois des traces d’une temporalité contrainte et brisée (j’écris l’œil sur la montre), et des éléments d’un ensemble dont l’aspect général n’est pas prédéterminé mais apparaît, se recompose, se transforme au gré des apports de fragments particuliers. Ces écrits quotidiens ne sont pas des chroniques (pourquoi pas mais c’est autre chose). Ils peuvent être rassemblés dans un recueil. Mais aussi devenir des nœuds, des points d’accroche, pour bâtir un texte plus long quand la disponibilité le permet : l’écriture devra inventer les chemins qui conduisent d’un fragment l’autre, fabriquer les sutures, élaborer un rythme, composer un tableau à partir de ces pièces plus abouties que des esquisses ou des notes. Ainsi conçus les fragments ne sont pas des morceaux détachés d’un texte qui les englobe (des extraits), mais à l’inverse des îlots cartographiés d’un archipel encore terra incognita.

  • merci, bien reçu ! mais, pour les suivants, m’envoyer plutôt les contributions par mail, distinctes des commentaires, sinon je risque de m’emmêler les pinceaux !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document