Cavaliers de Kessel

voir Tora-Bora sans la guerre


Joseph Kessel aperçu, je devais avoir 8 ou 9 ans, on était monté découvrir l’aéroport d’Orly, terrasse vue sur avions, il était là : pour cela que j’ai toujours lu les livres en sachant que quelqu’un, derrière... Ce n’est pas si loin de Gracq. En tout cas, les Cavaliers, de Kessel, et le jeu du bouzkachi (différentes orthographes) : immense souvenir des lectures d’enfance. Un photographe, Alain Buu, en rapporte ce diaporama. L’Afghanistan des vieux rêves, qui fut celle aussi de Nicolas Bouvier, ou d’André Velter, qui préface le livre d’Alain Buu, voir Rue 89 .


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 23 décembre 2007
merci aux 346 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page