tour de blogs, ceux qui

pas d’Internet sans contenu de création


Une montée en pression de ces échanges de liens et bruissement de paroles sur réseaux sociaux, et on apprend à s’en servir pour peser, indiquer, partager : moi aussi j’y ai plaisir. Mais n’empêche, pas de Face Book ni Twitter (ou autres) sans d’abord la discrétion des contenus qu’on empile dans le socle. Et l’aspect stratégique : le passage au web sémantique s’établira sur ces ressources qui aujourd’hui sédimentent, avec leurs métadonnées, et la condition de réfléchir à son identité numérique (combien d’auteurs et d’artistes qui ne sont pas préoccupés de leur nom de domaine...

Donc, et dans le désordre, dans cette phase de contraction où trop souvent l’agrégateur n’indique pas de mise à jour des sites ou blogs auxquels on s’est abonnés, suivre cette réflexion des 36 poses d’Annie Rioux à partir du Henri Matisse roman d’Aragon, suivre Philippe Maurel dans sa Vie dangereuse.

Dans les poids lourds, saluer le retour progressif de Patrick Rebollar, le carnet en permanent brassage de Jean-Louis Kuffer, et l’arrivée au blog de Benoît Mélançon (auteur de la première étude sur l’e-mail, il y a déjà 10 ans).

La permanence de Paesine (Nicolas Dion) et de L’employée aux écritures (Martine Sonnet). Beaucoup de passages pour cette Chère inconnue sur le Caf’com de mon frangin Jacques Bon, à propos de cette pellicule non développée et non identifiée trouvée après 20 ans.

Enfin, impossible d’accepter l’arrêt d’un blog dont la beauté âpre et la réflexion, texte autant qu’image, a été pour moi un accompagnement permanent depuis au moins 4 ans : avant la lettre : tout le monde descend. Protester tous ? Cela justement qui renvoie au début de ce billet : dans ce mouvement de contraction actuel du web, côté producteurs de contenu, déplacer, inventer, muscler l’outil, trouver d’autres formes pour les liens, les agrégateurs, mais tenir, continuer.


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 juin 2009
merci aux 976 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page