dimanche 3 blogs | 11

les blogs, à la santé de qui en profite


- Bibliomancienne Remix. On connaît de longtemps le travail web de Marie Martel (@bibliomancienne) et son blog Bibliomancienne. Mais double évolution depuis quelques mois, un billet régulier de veille sur le livre et le web dans le quotidien Le Devoir, et l’évolution symétrique d’une sorte de journal ramasse-tout (mais le tout qui nous concerne le plus, bibliothèques, lectures, voyages) dans un Tmblr très simple, qui devient un véritable magazine de curiosités. Et toujours ce privilège d’avoir pour soi les deux continents (la carte ci-dessus, Proust et les USA, comme symptôme).... enjoy.
- à peine perdue, à nouveau signaler la montée en pression du blog d’Emmanuel Delabranche (@edelabranche), où évidemment continue de s’affirmer une écriture tout entière liée au regad sur la ville, mais ce regard même : restant architecte (son travail sur Corbusier photographe) dans la façon de prendre image de cette frontière où la ville se fait et se défait (ses séries #ouvert et #fermé), ou celle-ci sur les objets d’une ferme... La structuration en séries permettant évidemment de tenir à distance de jouer avec l’outil, un blogspot très simple au départ...
- SecoroChambord, par Arno Bertina. Invité pour une lecture l’an passé à Chambord avec Dominique Pifarély, Yannick Mercoyrol nous avait expliqué cette résidence proposée chez eux à des auteurs : trois mois de vie de château, c’est-à-dire une solitude parfaite, en pleine forêt, de 5h l’après-midi à 10h le lendemain. C’est Arno Bertina qui s’y colle en ce moment, avec un projet antidote : un travail en cours sur les Maliens de Montreuil, d’où son titre. Suivre évidemment cette chronique.

Et coda :
- vases communicants, septembre 2012, quel étonnement chaque fois à la diversité, pluralité, à l’exploration tout simplement, de cette convergence d’échanges en binômes le premier vendredi de chaque mois. Cinquante-deux blogueurs, vingt-six échanges (plus, si on détaille l’hommage collectif à Claude Favre qu’il inclut), c’est un livre organiquement numérique qui se rassemble chaque mois, induit un univers complet et structuré de lectures (les quelques centaines qu’on est à tout lire) et s’en va. A un livre il faut une couverture, ou une table des matières, c’est ce que propose chaque fois – et de quelle façon – Brigitte Célérier (@brigetoun)...


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 9 septembre 2012
merci aux 884 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page