Fnac à vendre

redéploiements et culture


« Le marché de centre-ville pèse 10 milliards d’euros et la Fnac en capte 25%, explique le directeur d’exploitation de l’enseigne, la périphérie en pèse autant et nous captons à peine 5% de ce marché. Il y a un potentiel pour 30 à 60 magasins », proclame [...], qui croit beaucoup dans ces Fnac moins élitistes, davantage tournées vers les têtes de gondole micro-informatique que les romans de la rentrée.
Source : Libération, le 28 septembre.


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 septembre 2006
merci aux 269 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page