le progrès, toujours le progrès

nano humanité


L’armée américaine travaille sur un gilet pare-balles liquide, un mélange de polymère et de nanoparticules de silice, sorte de gel fluide qui se durcit instantanément sous l’effet d’un choc. Cette armure liquide pourrait aussi protéger les parties du corps qu’un gilet pare-balles ne couvre pas (bras, jambes). Cette technologie pourrait voir le jour d’ici la fin de l’année et avoir d’autres applications que militaires, pour les motards ou les gardiens de prison, par exemple. Source : AFP, 9/19/06.


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
diffusion sous licence Creative Commons CC-BY-SA
1ère mise en ligne et dernière modification le 8 décembre 2006
merci aux 315 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page