on nous saccage tout

les anti fleurs de l’Aube


Depuis que je suis élu maire en 2001, on a du vandalisme à répétition sur la commune", a déclaré le maire de Bucey-en-Othe (un peu plus de 400 habitants près de Troyes). On a voulu fleurir. A chaque fois, tous les ans, quand on met en place les fleurs, on nous saccage tout, par petite dose. C’est du harcèlement, ajoute ce chef d’entreprise d’une PME (charpente métallique et serrurerie). Le maire a envoyé sa lettre de démission au préfet, ainsi que huit de ses onze élus.
Sce : AFP, 10/01/07.


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 11 janvier 2007
merci aux 261 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page