deuil numérique et cheveux in vitro

la mort à l’ère numérique


D’autres projets ajoutent une dimension numérique aux objets de mémoire, comme le Cimetière 2.0 d’Elliott Malkin, un objet numérique connecté à une tombe, qui permet aux passants d’accéder à des souvenirs du défunt ou encore les “Restes numériques” imaginés par Michele Gauler qui imagine un objet, un peu comme une urne funéraire, qui permet d’accéder aux traces numériques d’un être cher.
Sce et liens : Internet’Actu.


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 15 janvier 2007
merci aux 296 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page