Michel Deguy vivant

Metropolis à l’écoute de Michel Deguy : ou la poésie expliquée aux enfants, et du fait qu’il y a 149 autres auteurs de poèmes en France


Michel Deguy a 78 ans nous dit-on. Bon, ça doit être vrai.

Le centre dramatique national Nouveau théâtre de Montreuil que dirige Gilberte Tsaï (et Jean-Christophe Bailly n’était probablement pas loin dans la salle) est spécifiquement consacré aux jeunes publics. C’est la raison d’avoir invité Michel Deguy, poète, à rencontrer une centaine de mômes de 10 ans, et parler poésie.

Vous avez vu l’émission ? Non. Ça tombe bien, Metropolis la rediffuse pendant 1 semaine sur le web, il y a aussi Kadaré et Mitch Mitchell. Capture d’écran :

- Michel Deguy vivant, vidéo, 8’.

Dans un monde encore plus Internetisé, on aurait pu rêver (Joël ?) que Metropolis, dans ce cas, nous propose en ligne la captation brute initiale – à moins de penser que ç’aurait pu être sur le site du théâtre lui-même ? En attendant, voir Deguy en bretteur amical est un régal.

Est-ce que Deguy aime Bob Dylan ? Il y a cette fameuse conférence de presse, à San Francisco, en 1965, où un journaliste lui demande combien ils sont de folksingers rebelles, aux États-Unis, et il répond sans hésiter : 135, puis corrige : 128 (voir sur YouTube). À ce gamin qui demande à Michel Deguy :
— Bonjour. C’était pour savoir : combien il y a d’auteurs de poèmes en France ?
— Combien il y a d’auteurs... tu veux dire vivants ?
— Oui.
— Attends. J’ai pas compté. Mais je dirais... 150.Environ.

À nous de comprendre. Pour prolonger avec Michel Deguy, lire le dossier rassemblé par Sébastien Rongier sur l’inusable remue.net : Michel Deguy ne tient pas en place.

Reste aussi la question : quels étaient ces 2 Pléiade, dont un visiblement usé, que Michel Deguy avait apportés pour lecture à ses auditeurs de 10 ans ?

Ajoutons que Metropolis, qui jusqu’ici était diffusé à 20h, vient d’être décalée à 22h30 (rediffusion le dimanche midi) : on est bien dans le sarkozysme ambiant, et les petites renonciations permanentes. Ils allaient rendre visite à NDiaye & Cendrey à Berlin, ils interviewaient Claro, on dirait que même ça c’est encore trop...

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 8 janvier 2009
merci aux 1993 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page