Polytechnique | recherche du boson perdu

si vous avez trouvé le boson perdu, merci de leur renvoyer ?


retour index général du web-roman.

 

C’est ça qui est intéressant, sur le plateau de Saclay, vous êtes dans l’autobus 9 et quelque chose, il a escaladé la rampe qui arrive jusqu’aux terres agricoles, on traverse le campus de Polytechnique, et tout d’un coup 30 gars accroupis, le regard rivé par terre.

Je regarde les labos derrière, bon sang mais c’est bien sûr. On a tant parlé de la découverte d’un vrai de vrai boson, cet été. Ils l’ont trouvé, mais ne savent plus où ils l’ont mis.

Juste eu le temps de faire la photo. Une dizaine de gars sur les trente à quatre pattes, qui avançaient lentement en râtissant le sol.

C’est ça qui est bien, sur le plateau de Saclay, toutes ces surprises qu’on vous fait. On croit être dans la France ordinaire et hop, pas du tout.

Comprendre le mot diversité : la France de la diversité. Peut-être j’aurais dû descendre du bus et me mettre à quatre pattes avec eux, chercher avec eux. Le plateau de Saclay c’est un lieu de chercheurs, leur avait peut-être expliqué leur chef. Donc on s’entraîne à ça, chercher pour être chercheur.

Il me semble qu’autrefois les militaires savaient mieux se tenir. Les militaires d’aujourd’hui font un peu dépareillés. Ils ne font pas militaires à faire la guerre.

En fait, ça me rassure, je les aime mieux comme ça.

J’aurais dû avoir le courage de sauter du bus, savoir combien de temps ils mettraient, s’ils passeraient aussi dans l’herbe, dans la terre, au milieu de la 4 voies express, comme ces migrations animales qu’on protège.

Ou peut-être c’était une journée spéciale des militaires à terre ?

Quand je reste chez moi, avec vue sur mon coin de rue, il se passe rarement grand-chose. Sur le plateau de Saclay, la France s’invente. Demain à Polytechnique on aura notre propre boson, voire mieux.

Vu, photographié, écrit et posté du plateau de Saclay, ce jeudi 31 août 2012.

 

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 31 août 2012
merci aux 595 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page