13.10.19 | l’image que nous laisserons de nous-mêmes (devant Saturne)

la sonde Cassini est allée voir Saturne de tout près – source : site GuruMed


série science remix : le sommaire, ou au hasard :
14.04.20 | faire du pétrole avec l’eau de mer

1 _ COMPRESSION

Il est culotté, Gordan Ugarkovic, de donner accès via FlickR à toutes ces magnifiques photos de Saturne vues de tout près : même pas 1 500 000 kilomètres. Et que c’est bien d’avoir nommé cette sonde Cassini, lequel était né à Thury-sous-Clermont en 1714, commune de l’Oise desservie par la D89. Mais qu’est-ce que nous enseignent les photographies ? Encore celles-ci sont-elles dans le visible. Qui de nous ne s’est pas extasié un jour, devant un mauvais télescope amateur, à l’apparition des mystiques anneaux de Saturne ? Mais les astrophysiciens aujourd’hui savent que leurs objets sont bien au-delà du visible, ils apprennent à fabriquer l’image qui parle à nos sens et les constitue comme représentation. Cassini a transmis toutes ces images de Saturne ? Alors on va les compiler, les assembler, et la planète va se remettre à tourner. On apercevra les ouragans de son vortex rouge, et les anneaux redeviendront ce que nous en imaginions dans nos rêves.

 

2 _ RENVERSE

Nous avions accumulé une telle quantité d’images de nous-mêmes sur notre petite planète. Mais tout le savoir que nous avions amassé sur comment traiter optiquement les images des astres, et les reconstruire, l’avions-nous appliqué à nous-mêmes vus de loin ? Et pourtant, combien nous savions les manipuler, les photos de nous-mêmes les pieds dans notre boue, sur notre ciment, dans nos villes, ou roulant, criant, sautant, dormant. L’idée était autre : repartir des images de la terre vue de loin. Toutes ces sondes et tous ces télescopes, que nous avions appris à lancer vers le dehors, les retourner brutalement, les braquer sur la Terre – oui, la Terre. Alors on se verrait comment, nous-mêmes ouragan, nous-mêmes dans nos anneaux de doute et d’inquiétude, nous-mêmes comme Saturne ?

 

3 _ SOURCE

SOURCE

LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, tous droits réservés
1ère mise en ligne et dernière modification le 19 octobre 2013
merci aux 1195 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page