le mauvais temps qu’il fait

encore rumeurs grises


Le schéma farrago/Sodis semble se rejouer dans cette lettre de Georges Monti, du Temps qu’il fait, reprise par fabula et par la littérature : encore un coin de bibliothèque qui s’assombrit, où on vénère particulièrement Jean-Loup Trassard. Vive le libéralisme.

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 20 mai 2007
merci aux 789 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page