< Tiers Livre, le journal images : Jésus-Christ mon cousin

Jésus-Christ mon cousin

Dans Autobiographie des objets, à mesure que la structuration se fait vers l’ancienne armoire aux livres du grand-père maternel, surgit dans le livre celui qui est l’actuel propriétaire de la maison, et tout à la fin la visite avec lui de ce qui reste de cette armoire quasi vide, reléguée dans les combles. Jean-Claude a appris vers ses 18 ans qu’il perdrait la vue, depuis plusieurs années il est complètement non-voyant, sauf dans cette maison. On reste évidemment très proches, même si pendant longtemps revenir à cette maison (où j’ai aussi écrit, avant qu’il en devienne propriétaire et perce les murs, Le crime de Buzon) m’était impossible. Dans le livre, parfois je mentionne Jean-Claude, parfois simplement JC. Les correcteurs du Seuil, très pointilleux, m’ont suggéré d’harmoniser, mais je n’ai pas voulu – non par préciosité, j’ai préféré garder ce qui était venu à première écriture, selon le rôle de Jean-Claude dans l’instant du récit. Il est doté d’un scanner Plustek qui bénéficie des progrès étonnants de la voix synthétique, et permet le plaisir de lire en confort, sans manipulation particulière. Reste que Jean-Claude a entendu sa machine dire à haute et intelligible voix que son cousin avait marché avec Jésus-Christ au moment précis où était évoquée une marche commune vers l’écluse dite de la Vieille Sèvre. Qu’un logiciel habitué à transcrire avant JC et après JC fasse une erreur d’interprétation sur le avec JC c’est excusable. Mais que ça tombe (un autre non-voyant aurait-il lu mon livre, peu probable ?), précisément sur le personnage du livre en cet endroit, et donc le désigne lui-même, tout en le dépossédant de son nom, voilà qui, après coup et vérifications faites, le faisait bien rire, le cousin. Photo ci-dessus : Le Havre où j’étais ces deux jours, rien à voir.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 31 octobre 2012
merci aux 1022 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page