le buffet de la gare d’Angoulême existe


Pris à Toulouse le 5h28, et s’être rendormi jusqu’à Angoulême. Souvenir à cet instant très précis des étranges rêves que je faisais dans le même train, les conversations supposées que j’y avais et avec qui.


LES MOTS-CLÉS :

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 17 janvier 2008
merci aux 506 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages