< Tiers Livre, le journal images : #Rabelais | Le Coudray-Montpensier, extérieur fermé avec porte rouge

#Rabelais | Le Coudray-Montpensier, extérieur fermé avec porte rouge

De quelque point qu’on se place dans la vallée qui définit le pays de Gargantua, le château du Coudray-Montpensier agit côté sud-ouest de l’ovale comme un signe optique magique et principal. L’éclatement des tourelles, hérissées comme pour vous suivre de loin, ou la preuve qu’il y a bien ici, dans cette merveille rurale des saisons, une trouée plus fantastique. D’autant que le château a appartenu, pendant une dizaine d’années au moins, à Henri de Maeterlinck (recherche à faire : dans sa correspondance, dans ses livres, il en dit quoi ?). Pourtant, quand on approche, réduit à la vue en contre-plongée, le signe optique perceptible du lointain semble disparaître. Et l’enclosure, le portail à grille ajourée et celui de fer plein et opaque, vous laisse brutalement au dehors (pour l’instant).

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 4 septembre 2023
merci aux 46 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page