lettre aux bibliothèques abonnées à publie.net

lancement et tests de la nouvelle formule abonnés


Un événement majeur, ce soir, passera complètement inaperçu : publie.net bascule vers un nouveau système d’accès et d’abonnement ! [1] Les concepts et techniques qui se cachent désormais sous publie.net ne pouvaient naître que de ces constantes discussions où convergeaient trois mondes, celui de la veille Internet, celui de l’édition et des auteurs, celui des bibliothèques.

Avec cette nouvelle interface (très discrète, rien ne change, juste un petit panier qui apparaît ou disparaît), nous allons aussi pouvoir proposer des abonnements à nos plus fidèles lecteurs de publie.net, pour consultation en ligne sans téléchargement, mais avec très grand confort de lecture via "liseuse" embarquée, permettant historique, navigation, gestion de votre bibliothèque. Ce sera aussi l’opportunité de proposer aux centres de documentation, écoles, lieux culturels, organes de presse ou autres, l’accès intégral à publie.net sur un de vos postes moyennant simple formule d’abonnement.

Pour les bibliothèques, le nouvel accès permet soit l’IP (ou plage d’IP) fixe, mais aussi le système par fédération d’identités (Shibboleth) le plus avancé du moment, soit tout simplement via e-mail et mot de passe. Nous pourrons ainsi répondre aux nombreuses demandes émanant de bibliothèques de ville (ou centres culturels français à l’étranger) ou ex-BDP (plusieurs en ayant fait demande) ne disposant pas d’IP fixe. Ces nouvelles formules d’abonnement se feront selon le nombre d’accès simultanés souhaités [2].

L’ensemble de nos textes, déclinés aux différents standards actuels, se prête parfaitement aussi aux expériences de liseuses en prêt, ne pas hésiter à nous consulter.

Tout ceci est compliqué à expliquer, pour nous aussi ça avance très vite. Voici donc, ci-dessous, selon le principe d’atelier ouvert de tiers livre, la lettre adressée ce soir, pour fêter le basculement des IP, aux bibliothèques qui nous déjà fait l’honneur et la confiance de s’abonner...

Et 2 post-scriptum :
Merci à PM pour le relais sur biblio.fr !
Énorme retard mail tous azimuts, et notamment avec les auteurs publie.net : je m’en excuse...


publie.net | lettre aux bibliothèques abonnées

 

Madame, monsieur,
Chers amis,

Vous avez été les premiers, depuis lancement en octobre, à nous rejoindre et faire confiance à notre expérience de textes contemporains en ligne publie.net, et nous vous en remercions, ainsi que des échanges et expériences à ce propos.

Vacances studieuses pour nos partenaires de l’immateriel.fr. Nous mettons en service ce soir un accès direct à notre site http://www.publie.net , sans passer par l’ancien site miroir.

Désormais, une consultation faite depuis votre établissement, sur un des articles ou titres de notre site principal, fait apparaître directement les textes disponibles, au lieu de l’icône “panier” réservée à nos visiteurs non-abonnés.

La lecture intégrale du texte se fait sans téléchargement, soit sur le reader de votre établissement (Acrobat Reader par exemple), soit directement par notre “liseuse” feuilletoir (version beta, l’immatériel-fr continue de la développer), dans ce cas avec choix automatique du format approprié.

Ce système va nous permettre, dans les semaines à venir, bien d’autres développements dont nous vous tiendrons informés. En particulier, intégration d’un code normalisé (DOI et/ou ISBN) pour chaque titre, ce qui permettra catalogage direct. Dans ce cas, l’appel du titre via votre catalogue ira automatiquement chercher les métadonnées associées au texte, et notamment l’éditorial ou la notice de présentation figurant dans le site publie.net.

Nous installerons aussi, dans les prochains jours, un moteur de recherche pondéré (textes, notices, mots-clés), qui pourra être intégré à votre propre moteur.

Nous travaillons aussi à la possibilité d’actualisation automatisée de sélections de textes en cas de prêts de liseuses (merci spécial à BU Angers). En l’attente, nous sommes prêts à travailler avec vous sur toutes formes de mises à disposition de textes, selon la spécificité de vos usages ou expériences.

Une moitié du site est actuellement dotée des nouveaux scripts, la totalité du site sera couverte d’ici quelques jours.

Ce basculement technique nous ouvre de vastes perspectives. Nous souhaitons notamment la collaboration avec des éditeurs pour la consultation sans téléchargement d’ouvrages sous droits. Nous pouvons aussi de façon très souple ouvrir plus largement notre catalogue. Ainsi la revue trimestrielle d’écriture numérique D’ici là, ainsi la collection de textes universitaires Art, pensée & Cie, et, à partir du mois prochain, un ensemble d’études, entretiens et inédits consacrés chaque fois à un auteur (Christian Prigent, Annie Ernaux, Pierre Jourde...) en partenariat avec l’équipe du site libr-critique. La possibilité aussi de servir de relais de diffusion (que nous rémunérerons aux mêmes conditions) à des ensembles d’archives, revues, livres sous droits non disponibles, dossiers numériques associés à des parutions récentes, etc.

Enfin, le mode de diffusion choisi, puisque les fichiers ne sont pas duplicables hors de notre serveur, rend obsolète la question des drm (les textes téléchargés sur publie.net, au prix modique inchangé de 5,50 euros ou 1,30 les formes brèves, ne comportent pas de dispositif anti-copie, et seulement l’ex-libris individualisé du lecteur en fausse couv – ou le watermark de votre établissement).

Nous allons mettre en service, dans de cadre, de nouvelles formes d’abonnement, soit par IP fixes, soit par le système de fédération d’identités Shibboleth, soit directement par e-mail et mot de passe, ce qui nous ouvre à la fois la possibilité d’abonnements aux particuliers, mais l’accès à publie.net pour les nombreuses bibliothèques (centres culturels français à l’étranger, centres de documentations, écoles, bibliothèques de ville ou ex-BDP ne disposant pas d’IP fixe). Ces différentes formes d’abonnement se feront selon le nombre d’accès simultanés requis par votre établissement. Il va de soi que l’abonnement que vous avez eu la gentillesse de souscrire vaut pour toute l’année 2009 dans ses conditions initiales, et sans limite de consultation.

Après plusieurs semaines où ces développements techniques, ainsi que les questions administratives et juridiques (contrat auteur compatible avec ces nouvelles options, conditions générales d’utilisation que nous vous ferons parvenir), ont requis le gros de nos efforts, mise au point de notre chaîne éditoriale, notre équipe est prête pour un rythme de publication probable de 2 textes hebdomadaires (200 en ligne à ce jour). Nous sommes heureux de vous proposer, ainsi, un véritable laboratoire significatif de la création littéraire d’aujourd’hui, largement ouvert aux jeunes auteurs et aux formes expérimentales.

Ce questionnement nous permet d’inaugurer aussi de nouvelles formes pour les oeuvres elles-mêmes, matériel audio et lectures publiques accessibles directement avec les fichiers textes, port-folio d’images, et surtout nouvelles formes d’écriture, déjà plusieurs oeuvres à notre catalogue qui sont régulièrement révisées et augmentées, concept d’oeuvres ouvertes, en prise avec les sites Internet de leurs auteurs.

Avec nos meilleurs souhaits pour l’an neuf, mais en grande confiance pour ce travail à développer ensemble, et bien sûr en attente de vos retours pour cette phase de mise en place, confirmation que tout fonctionne...

[1Immense merci à Julien Boulnois et Xavier Cazin, de l’immatériel-fr, et pour l’invention et pour la performance, ainsi qu’à Daniel Bourrion de la BU Angers, plus Fred Griot qui codirige publie.net, et Olivier Cazeneuve notre juriste.

[2De 1 à 5 utilisateurs simultanés (largement suffisant pour bibliothèque de ville) 450 euros HT/an, 20 utilisateurs (pertinent pour BU ou BDP avec plusieurs établissements en réseau) 900 euros HT/an, 100 utilisateurs simultanés et soutien au site 1350 euros HT/an.

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication _ publie.net, édition numérique © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 6 janvier 2009
merci aux 2478 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page