0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42

l’accès direct aux représentations spatiales sur le web compense-t-il la fabrique d’imaginaire que nous devions à nos atlas ?



nos pratique numériques nous ouvrent en amont une perception différente des oeuvres figées par les contraintes du livre



de quelques notations discrètement fulgurantes du « Peintre de la vie moderne » de Baudelaire



de la littérature à la demande et ses modèles économiques, et du pipeau que c’est le mot « marché »



c’est tellement mieux quand on s’en occupe un peu



le livre plus fort que le réel, une histoire significative



le livre nous fait oublier que chaque oeuvre est un processus rarement clos