le web est un feuilleton | 01

bulletin hebdomadaire ou revue de création au gré des blogs, à recevoir par mail ou télécharger


note du 23 janvier 2010
Non pas hebdomadaire, mais bimensuel pour plus de richesse : l’expérience aujourd’hui est lancée. Elle sera en permanence consultable sur publie.net : Le web est un feuilleton.

introduction initiale
Les blogs, l’Internet : trop d’informations, trop de profusion ? Ce qui s’y écrit : pas d’autre trace qu’au jour le jour, et une écriture qui n’a pas la pérennité de ce qu’on crée (créait) pour le papier ?

publie.net est confronté à un nouveau défi : un catalogue qui bientôt atteint 300 titres (et il nous en faudra sans doute le double pour une masse critique suffisante, mais on a le temps), chaque texte une démarche éditoriale qui autorise le long terme par rapport à la présence web continue de nos auteurs. Comment faire respirer cela au présent, non pas publier un titre et au revoir, mais rassembler, créer les transversales ?

Nous avons décidé, en équipe, d’expérimenter un outil de plus. Non pas une lettre d’info, mais un bulletin disponible sur le site, facilement accessible à nos abonnés, et qui sera un feuilleton au sens XIXe du terme : création, fictions, images, chroniques, réflexions et critiques.

Le contenu : chaque semaine, au hasard des publications web des auteurs que rassemble publie.net. Que cela recoupe en bonne part les plus actifs du web littéraire n’est pas un hasard. On y retrouvera des présences régulières, et notamment le noyau de notre équipe. On y retrouvera les échos à nos parutions dans les blogs. On invitera régulièrement, aussi, des blogueurs pas (encore) au catalogue.

Ci-dessous, à télécharger, juste pour avis, en 14 pages, ce qui pourrait être l’ébauche de ce feuilleton : un objet qui puisse se lire en continu ou hors ligne, s’imprimer pour diffusion, se répercuter dans les blogs et sites de nos partenaires.

 

le web est un feuilleton | 01


 

Une bonne part ces auteurs de publie.net ont choisi de s’exprimer par le Net, avec ses outils. Ils sont à la fois les premiers à lire les recherches et créations que nous publions, mais à la fois ceux qui animent en permanence le web littéraire. La lecture blog est éphémère, suppose d’organiser une profusion d’informations, de savoir y circuler.

Nous souhaitons proposer, chaque dimanche matin, un feuilleton qui serait à l’image de ce que nous travaillons ensemble : un collectif. Ce qui s’est passé sur les blogs et sites de ceux qui forment notre coopérative.

Nous réfléchissons à comment intégrer ce bulletin dans l’offre même de publie.net, le numéro en cours et l’accès aux numéros précédents à une seule adresse pour tous nos abonnés.

Nous nous donnerons la liberté de suivre l’infinie variété des interventions de ceux que rassemble déjà publie.net. Chroniques, réflexions, fictions, photographie, carnet ou critique. En fin de chaque article, un lien renverra à l’article dans son contexte original, ainsi qu’à ses textes dans publie.net.
De plus en plus, le défi est celui d’une écriture nativement numérique – et cela concerne autant les formes de mise en page, la relation du langage au réel, que la façon même dont nous organisons nos « flux » et lectures. Publication immédiate, l’écriture blog se constitue aussi en séries, retours, enrichissements, appelant à elle désormais une bonne part de l’audace littéraire.

On se réserve bien sûr d’inviter des blogueurs qui ne sont pas (encore) des auteurs publie.net. Et vous aurez plaisir, on espère, à retrouver des présences régulières. Seule règle : un trait d’union entre les travaux que nous éditons et ce que nous nommons « le flux », ce jeu de plus en plus en prise avec le réel qu’est l’activité web, dans son immédiateté de publication.

« Le web est un feuilleton », chaque semaine, le magazine du web, façon publie.net.

LES MOTS-CLÉS :

responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 23 décembre 2009
merci aux 1543 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page