finir l’année cadeau : Bartleby gratuit

une fin d’année en forme d’étape et d’élan – et parce qu’il est urgent maintenant de prendre le risque de la lecture numérique


L’an passé, le 28 décembre 2010, nous passions les 10 000 téléchargements depuis le 1er janvier.

Cette année, au 15 décembre, nous passons les 17 000. C’est une énorme progression.

Et nous proposons désormais plus de 500 titres en ligne. Une équipe éditoriale informelle mais forte et autonome, et deux personnes (Gwen Català et Roxane Lecomte) pour la réalisation et l’invention du code, chaque fois en binôme avec les auteurs – c’est une année de construction et de transition.

De même pour la diffusion : si l’élan 2010, c’était l’arrivée d’iTunes, le paysage de la librairie numérique en France s’est enfin mis en place à rythme accéléré, avec l’arrivée d’Amazon, le partenariat Fnac/Kobo, la bonne santé d’ePagine.fr etc... Une nouvelle étape commence, où chacun de ces libraires aura à coeur de s’imposer, et donc de valoriser – on l’espère – les éditeurs qu’ils accueillent.

C’est aussi la généralisation de l’iPad comme outil à tout faire, aussi bien dans le professionnel que dans le privé, et qui fait que sur pareil instrument on a envie de lire. Et l’explosion des liseuses : le Kindle sous la barre des 100 euros, les autres petites bécanes, Sony, Bookeen Odyssey, Kobo, PocketBook, se sont établies à moins de 130 ou 150 euros.

Pour nous, un travail de fond – là, par exemple, dans l’essor de ces liseuses, reprises affichages de couv, implémentation de polices de caractères, il nous faut à chaque étape tirer l’ensemble du catalogue vers le haut. Et nous sommes bien reconnaissants à ceux qui nous aident, en détectant les défauts, nous signalant les insuffisances : en entamant la 4ème année, appris à être modeste.

Alors pour vous remercier, et surtout inciter à la découverte numérique, à dire, redire (je viens encore, ce mardi 13 décembre, de me prendre overdose de clichés et lieux communs sur la lecture numérique) que maintenant il faut y aller, que les machines ont évolué, elles sont amusantes, permettent des tas de choses, vous rendront service aussi pour la lecture d’articles, le travail sur textes personnels etc.

Donc chantier sur tous les fronts, et tas de projets à bord :


- y compris, eh oui, une collection PrintOnDemand à partir d’une proposition révolutionnaire, on en donnera tout bientôt des nouvelles,
- projet aussi de reprise de textes imprimés dans les années 80 et devenus indisponibles, des pans entiers de littérature contemporaine à faire revivre, des auteurs majeurs
- continuité et intensification aussi, bien sûr, de la collection polar, des archives de de la science-fiction avec ArcheoSF, la collection Québec/Décentrements, la collection Art&PortFolios, une collection d’essais, le lancement d’une collection photo etc.
- l’accueil d’une collection spécifique de textes pour penser Internet, Washing Machine, sous la direction d’Hubert Guillaud, 4ème titre ce soir, Un monde de données, avec un sentiment très bizarre de mettre en ligne un classique, en tout cas un texte important...
- atelier à part pour les créations Hors collection sous la responsabilité de Gwen Català, avec son, images, navigation graphique, et pour vaisseau amiral de ce que nous voulons une pure instance de recherche numérique, la revue D’Ici Là (n° 8 arrive...)

Alors pour marquer ce nouveau défi qui commence, pour fêter aussi le nouveau visage avec une équipe désormais carrément pro (sans compter l’appui de notre partenaire exclusif, L’Immatériel-fr), nous vous proposons le téléchargement gratuit, toutes librairies, toutes plateformes, de ce texte qui a fait chambouler la modernité cul par dessus tête, le Bartleby de Melville.

Donc prix à 0,00 euros du vendredi 16 décembre matin, au samedi 31 décembre soir. Avec juste un petit message d’incitation à nos lecteurs et découvreurs : un petit tour, en échange, dans le reste de notre catalogue ?

LES MOTS-CLÉS :

fbon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 14 décembre 2011
merci aux 2896 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page