publie.net 20 000 | 10 classiques

le 28 décembre 2010, publie.net passait la barre des 10 000 téléchargements payants dans l’année, pour 6000 en 2009 : ce 27 décembre 2011, nous passons la barre des 20 000 téléchargements payants...


Cette fois, ça y est : avec la grosse vague récente d’équipement en liseuses – la progression des ventes sur Amazon, mais aussi l’installation de la petite Kobo/Fnac toute simple et excellente, la première grosse bulle des ventes Virgin sur la Booken Odyssey qui est une liseuse haut de gamme malgré son prix, et toujours avec presque 50% de nos ventes par titre réalisées sur iTunes (marque sensible du fait que les propriétaires d’iPad.... s’en servent, y compris pour lire) nous passons ce 27 décembre la barre des 20 000 téléchargements payants pour l’année 2011. Même en retranchant un peu plus de 800 Bartleby mis en téléchargement gratuits le 16, jusqu’au 31 décembre.

Cela signifie pour nous un énorme travail de mise à jour constante des titres, des formats, chantier qui n’est jamais fini.

Mais cela signifie que désormais le volant de ventes concerne l’ensemble du catalogue, et que l’effet longue traîne rejoint progressivement la totalité des titres mis en ligne. Quand bien même on voudrait tellement – et ce sera le but encore plus fermement – que cette progression des ventes bénéficie d’abord à ce qui justifie notre démarche : le contemporain, la création, loin des grosses machines épicières qui débarquent désormais avec leurs gros souliers, de tous côtés, dans le jardin numérique.

Alors, pour fêter ce nouveau cap, bien symbolique, d’avoir à nouveau réussi, d’une année sur l’autre, le passage du simple au double, on se permet ici une petite vitrine de fin d’année. Non pas sur les auteurs du domaine contemporain, 1, parce qu’il me faudrait les citer tous, et non pas tel ou tel, 2, parce que nous ne pouvons être les prescripteurs de notre propre travail.

La grande bascule enfin amorcée, cette année, c’est briser le no man’s land, qui tient la lecture numérique à l’écart de la réception critique et des canaux même un peu empoussiérés du monde imprimé. Cette année, un vrai tissu commence à émerger, de blog à blog, disant ces lectures, leurs enjeux, les partageant ou les démontant. Et c’est bien cette résonance autour des textes, désormais, qui donne la force de continuer.

Grande bascule aussi, cette année : la structuration du travail d’équipe, l’appui sur « les trois » de l’Immatériel-fr, Xavier Cazin pour la vision d’ensemble, Elisa Boulard pour l’accueil technique et commercial des « grands comptes » (notre expérience n’aurait pu exister sans le soutien de nos bibliothèques abonnées, et probablement là aussi on est seulement à l’aube de quelque chose, en terme de médiation, l’expérience Montréal l’a montré).... et pour la quatrième année, remerciement très humble à Julien Boulnois, qui rend tout possible par l’invention informatique. Mais équipe aussi pour nous, l’apport de Gwen Català et Roxane Lecomte pour le code et la préparation éditoriale, le réseau des correcteurs bénévoles, le fonctionnement de l’équipe éditoriale, de plus en plus transversale.

En 2012, on devrait avoir les reins plus solides pour étendre l’expérience : lancement imminent d’une collection REPRINT, reprise numérique de titres contemporains exigeants devenus indisponibles, et – si tout va bien – une collection PUBLIE.NET|PAPIER, eh oui, la possibilité depuis chez n’importe quel libraire ou site en ligne de commander des versions papiers d’une large sélection de nos textes (avec un très puissant et très novateur partenaire, nouvelles bientôt j’espère). Et bien sûr (merci Gwen, Philippe et les autres), l’extension de notre labo texte/images/son autour de la revue D’Ici Là et de la série Hors Collection.

Savoir que pour tout cela (merci cependant à Livre au Centre pour une aide de 7000 euros réservée à nos prestations extérieures), nous ne disposons que des ressources réelles des ventes, abonnements particuliers et bibliothèques : donc, de vous, lecteurs.

Un billet par jour à venir, jusqu’à samedi, sur tout ça. Et, pour commencer : 10 de nos classiques, et pourquoi....

FB

 

publie.net 20 000, aventure de lecture : 10 classiques



- il est gratuit jusqu’au 31 décembre, retraduction exclusive du Bartleby de Melville, texte qui bouleverse toute la modernité, lire Deleuze ou Agamben ou Vila-Matas...

 


- pour la 1ère fois en numérique, les 1210 faits divers en 3 lignes de Félix Fénéon, la lecture de toute une époque à travers le prisme du bref...

 


- de la grande littérature populaire, aux sources de Simenon et d’autres, une enquête policière aux derniers jours du XIXe siècle, Jules Mary a connu Rimbaud, son Boucher de Meudon m’a époustouflé...

 


- une grande fresque du Paris populaire, à travers le prisme d’un hôtel avant démolition, un grand livre avant d’être devenu un classique du cinéma, L’Hôtel du Nord d’Eugène Dabit (dont nous publierons d’autres titres)

 


- le Gardien du feu, livre mythique, 3 personnages, un lieu clos, un double crime, et bien sûr tout le savoir de la Bretagne dont est dépositaire Anatole Le Braz

 


- L’Enfermé de Gustave Geffroy est la biographie de Blanqui, si centrale dans l’oeuvre de Walter Benjamin – on traverse aux premières loges les révolutions de 1830 et 1848, la prison du mont Saint-Michel et le bagne de Belle-Île... 2ème tome en préparation

 


- tout un autre pan très sombre de l’histoire de France, et du statut de la femme, dans la Sorcière de Michelet, indispensable...

 


- Lovecraft est un immense écrivain, universel (lire ce qu’en dit Borges), et mal servi par l’édition, relégué dans l’horreur, avec des illustrations kitsch, et souvent desservi par des traductions qui ne prennent pas au sérieux son ancrage littéraire, d’où notre entreprise progressive de retraduction : 8 titres disponibles (c’est sur le long terme !), voir par exemple ces Chuchotements dans la nuit

 


- la série des Rabelais est complète, mais epubs prévus pour l’iPad avec de larges extraits audio, d’ici la fin de la semaine, les versions audio resteront proposées sur publie.net et l’Immatériel-fr, mais les versions epubs chez nos autres revendeurs en seront allégées – le Gargantua est un vrai best-seller, mais risquez-vous donc dans les paroles gelées, la tempête ou les moutons de Panurge de l’immense Quart-Livre

 


- plus de 100 curiosités ou singularités vous attendent sur notre site, mais ce qui compte (et nous guide) c’est comment l’expérience de lecteur rebondit sur le présent et nous y agrandit, qui donc n’a pas chez lui la vieille reliure noire du William Shakespeare de Hugo ? - eh bien, même joie à en disposer sur sa liseuse ou tablette...



retour haut de page
écrit ou proposé par François Bon _ licence Creative Commons BY-NC-SA (pas de © )
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 décembre 2011
merci aux 1866 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page







Messages