publiepapier | J – 30


le 15 juin, on pourra commander les ouvrages publie.net dans toutes les librairies


Mardi 15 mai. Comme un nouveau coup de gong sur notre histoire qui commence : accord de principe de la libraire Ombres Blanches pour un partenariat privilégié avec publie.papier...

Bien sûr, nous serons présents sur ensemble des catalogues des librairies en ligne, et notamment celles qui sont dans une vraie bagarre du fonds et de l’exigence (Sauramps, Mollat, Kléber, Dialogues...), et bien sûr nos livres seront accessibles sur commande depuis la totalité des libraires diffusant Hachette Livres, et nous sommes prêts à discuter concrètement avec chaque libraire désireux de s’impliquer (nous écrire à l’attention de Christophe Grossi).

Mais l’intérêt d’un partenariat privilégié avec Ombres Blanches : les livres sont physiquement disponibles en stock dans la librairie, la commande en ligne déclenche donc l’expédition directe, réception chez vous en moins de 48h, le dispositif d’impression à la demande étant relancé alors pour leur renouvellement de stock.

Ce partenariat, dont je me réjouis à titre personnel pour l’importance continue depuis 20 ans du dialogue avec Christian Thorel, sera donc mis en avant sur la totalité des pages livres du site en préparation.

Et si on imaginait... ne serait-ce qu’un petit flyer inséré dans le livre à l’expédition, qui permette alors l’accès à la version epub directement via le site libraire ? Est-ce que le temps est enfin venu de lancer, entre libraires brick & mortar, et les outilleurs (Immateriel.fr, ePagine.fr), via les outils que sont Tite Live ou Dilicom, les premiers labo de la complémentarité ? On serait fier, en ce cas, de jouer les premiers cobayes – allez, on appellera ça opération Laïka !

FB

 

Lundi 14 mai... Forte réunion ce matin, et encore une fois touché de l’accueil confiant et performant de notre partenaire. On a vu les premiers volumes le mois dernier. Deux nouveaux tests d’impression dès demain, et la phase d’assemblage (mot qui figure au menu "édition" de nos InDesign !) pourra commencer.

Et en préalable, on ne le redira jamais assez : notre diffusion numérique se porte bien (près de 4000 titres téléchargés par mois), mais l’impression à la demande non seulement a fait un bond en avant en termes de qualité et en invention possible, mais là s’appuie sur la logistique du n° 1 français. Explorer une complémentarité papier et numérique : notre idée de départ, c’est que l’achat du livre imprimé permette accès gratuit à la version numérique. Mais bien conscient aussi qu’une partie non négligeable de nos lecteurs potentiels n’est pas encore équipée de Kobo, Kindle ou iPad, et que, même pour nous qui pratiquons la lecture numérique, le rapport au texte n’est pas forcément de même nature, et que nous ne sommes pas quitte de cette interrogation, et ce qu’on doit au livre. Donc, en avant.

Confirmation que, si tout va bien, on pourra dès le 15 juin commander les premiers ouvrages publie.net chez tous les libraires. On rappelle le principe :
- nos fichiers sont déposés à Nashville par ftp, chez le partenaire de Hachette, Lightning Source, leader mondial de l’impression sur demande ;
- les commandes d’ouvrage sont centralisées chaque soir par Hachette à 21h, et déclenchées pour impression dès le matin suivant, avant que les livres soient expédiés dans l’après-midi chez le libraire ;
- commande possible depuis l’ensemble des libraires, petits ou grands, distribuant le catalogue Hachette Livre (ça en fait, en France ou ailleurs !), expédition à domicile depuis l’ensemble des sites de librairies avec vente en ligne (en France, Ombres Blanches, Sauramps, Mollat, Dialogues, Kleber..., à Bruxelles Filigranes, à Montréal Monet...), et les grandes plateformes (Fnac, Amazon) ;
- chaque ouvrage inclut un code permettant sur le site publie.net (avec inscription préalable cependant), le téléchargement gratuit de la version numérique ;
- les libraires bénéficient de la remise habituelle du réseau Hachette (39% en moyenne) – conseil et contact pour ces questions : Christophe Grossi ;
- pour les bibliothèques, commande depuis vos fournisseurs habituels, libraires ou grossistes (SFL, Appel du Livre etc) – merci seulement aux établissements acheteurs, une fois téléchargé l’epub (libre utilisation à leur gré, notamment sur liseuses en prêt), de mettre un coup de marqueur sur le code avant mise en rayon !

Pour les auteurs, une forme de diffusion inédite :
- droits d’auteurs progressifs, 18% sur les 50 premiers exemplaires, 25% sur les 250 premiers exemplaires, 33% de 250 à 1000, et 50% au-delà ;
- remise éditeur sur les exemplaires commandés par l’auteur, soit 50% du prix public HT, libre à eux de les recommercialiser lors d’événements ou salons – nota : 1, les commandes auteurs sont livrées directement à l’adresse de l’auteur, 2, pas de droits d’auteurs versés sur les exemplaires commandés par l’auteur, 3, sur vos propres sites, merci de privilégier la commande par libraires partenaires.

Certains d’entre vous sont au courant, et c’est tout un petit bataillon qui s’active depuis quelques semaines, sous la haute direction graphique et créative de Gwen Catalá, assisté de Roxane Lecomte :
- 50 titres seront mis en vente pour l’entrée au catalogue de distribution Hachette Livres. Critères de choix : la simplicité des ouvrages (besoin de maîtriser les résultats, de perfectionner nos InDesign), un noyau représentatif de l’ensemble de notre démarche, et un côté festif aussi, en invitant les auteurs qui, ces 3 ans, et dès l’origine, se sont le plus impliqués dans l’aventure ;
- puis 10 titres par mois, dans la mesure où les mises en ligne de nouveaux textes seront immédiatement sous le mode de la complémentarité numérique/papier, et rattrapage progressif pour l’ensemble du catalogue ;
- nul ne sera oublié, mais du temps nécessaire pour les ouvrages traditionnellement plus complexes.

Le projet :
- 1 maquette pour les textes littéraires, 1 maquette pour les essais, template fixe mais susceptible de toute variation intérieure en fonction de la narration, de la structure, de la langue, et en essayant de rester dans le créneau 14/16 euros...
- plus lancement dès le 15 juin d’une collection : Les brefs, maquette originale Gwen Catalá, de 50 à 90 pages, prix unique 9,90 € (on verra si on peut descendre, en fonction des simulations en cours) – nous disposons sur le site de nombreux textes sous ce format, il nous paraît important de le signifier dans la diffusion papier ;
- élargissement de la diffusion papier à la revue D’Ici Là (Ph/Pierre Ménard concocte 2 compilations grand format, pour les numéros 1 à 4 et 4 à 8), et attention particulière aux traductions inédites que nous proposons (Kafka, Lovecraft, Bartleby, mais bientôt V Woolf ou Conrad... et Horace !)
- nous continuons bien sûr les mises en ligne numériques pendant ce temps, de nombreux projets en cours, même si forcément ralentis par ce changement d’échelle, notamment extension de notre collection REPRINT avec reprise numérique de livres indisponibles des années 70, 80, 90, renumérisés par nos soins, et révisés par les auteurs eux-mêmes...

Mode opératoire :
- Merci à Daniel Bourrion et Laurent Grisel (plus jeanloub) d’avoir rejoint Gwen, Roxane, et moi-même pour la préparation rough des InDesign avant leur finish par Gwen, qui a lourde responsabilité...
- les PDF des ouvrages composés (rough) sont déposés dans une DropBox pour l’équipe de relecture (spécial merci à Christine Jeanney, Jean-Yves Fick, Laurent Margantin et les autres), volontaires acceptés !

Ce travail de mise en page et élaboration graphique des textes nous impose une relecture en profondeur, pas seulement pour les corriger, mais pour un rehaussement impressionnant de ce que nous devons en faire. Tout cet été (probablement avec une personne en plus), nous reprendrons les versions epub présentes sur le site – sauf pour ceux de ces 3 derniers mois, déjà pensés pour cette complémentarité –, et mise à niveau globale.

On vous tient bien sûr au courant, à mesure qu’on découvre nous-mêmes.... Une masse considérable de détails techniques, commerciaux, et d’enjeux littéraires ou juridiques, mais la même griserie à sentiment d’arriver en paysage neuf qu’en lançant la plateforme numérique elle-même. Et merci d’excuser, au moins pour moi, mails en retard et autres collatérales.

Et après.... bien après on souhaite que la confiance envers textes et auteurs se manifeste, pour vous, par la rencontre directe avec les livres... Et que ça se marie parfaitement bien avec vos Kindle, Kobo, iPad...

 

La photographie ci-dessus en guise de porte-bonheur, puisqu’il se trouve que cette demoiselle porte elle aussi considérable poids moral dans la réussite du projet !





retour haut de page

écrit ou proposé par : _ François Bon

Licence Creative Commons
Site sous licence Creative Commons BY-NC-SA.
1ère mise en ligne 14 mai 2012 et dernière modification le 15 mai 2012.
Merci aux 2225 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page.