le papier + l’epub : bibliothèques, faites votre choix !

nous sommes très curieux de vos premières expériences de textes publie.papier sur liseuse...


Amis bibliothécaires,

Avant toute chose, merci de penser que publie.papier est un éditeur comme les autres, qui fait des livres comme les autres, distribué par Hachette Livre comme beaucoup d’autres, qui se commande chez votre libraire ou votre grossiste habituel comme les autres...

C’est important : vous n’avez pas à défendre notre catalogue en disant c’est des zoulous, mais ils sont gentils. Vous pouvez inscrire quelques-uns de nos livres, dont ceux ci-dessous (et les autres bien entendu !), dans vos commandes tout simplement parce qu’il s’agit de textes forts, d’auteurs respectés, et que vos usagers sauront les trouver sur leur chemin de lecture.

Mais, de grâce, arrêtez les petits messages sympa, du genre j’en ai parlé à mon chef, il m’a dit qu’on allait voir, ou bien à notre prochaine réunion j’essayerai de leur expliquer, ou alors dites-moi que vous envoyez les mêmes messages à Stock ou Gallimard...

Bien sûr, il y a un plus.... Mais de ce plus, pas besoin même d’en parler, sauf si votre établissement propose des liseuses ou tablettes en prêt. L’ouvrage une fois reçu, le petit code à la fin vous permettra de télécharger l’epub, il est inclus dans le livre, en toute légalité figurez-vous, et donc sera propriété de votre établissement comme le livre. Cet epub portera en tatouage l’e-mail de votre établissement, selon l’adresse indiquée lors du téléchargement.

C’est tout. Rien d’autre. À vous de jouer. Le livre sur une de vos tables, et dire qu’on peut aussi le retrouver sur la liseuse empruntée, ou en streaming sur les ordinateurs de la salle...

Vous voyez : c’est tout ce qu’on demande. Qu’on nous oublie. Que vous ne pensiez qu’au texte, et aux auteurs...

Vingt-six ouvrages disponibles, passez voir sur le site publiepapier.fr pour l’ensemble. Quinze autres à venir d’ici la fin de semaine. Et si vous voulez vous lancer, voici une suggestion de cinq – exercice bien difficile pour moi (mais on le renouvellera !)...

FB

Photo de haut de page : fiche d’emprunt en bibliothèque, elle-même empruntée à l’extraordinaire Bibliomancienne Remix.

 

Claude Ponti, Questions d’importance.


ISBN 978-2-8145-9547-7 - page site et notice – parce que Claude m’a donné ce texte juste quand nous commencions à travailler sur cette collection papier, je considère ce texte comme notre porte-bonheur – que c’est un texte exceptionnel, de réflexion, de poésie, de colère et de rêve – pas à mettre entre toutes les mains (encore que) mais vous n’avez jamais vu les parents accompagnant leurs enfants là où vous proposez les Ponti ?

 

Antoine Emaz, Cuisine.


ISBN 978-2-8145-9435-7 – page site et notice – le journal de vie et de travail d’un de nos principaux poètes d’aujourd’hui, considérable réflexion sur la lecture et l’écriture, le livre (et même Internet...)

 

Joachim Séné, C’était.


ISBN 978-2-8145-9516-3 – page site et notice – parce que le coeur de notre démarche c’est la littérature en train de se faire, là où elle agit sur notre monde au quotidien.

 

Hubert Guillaud, Un monde de données.


ISBN 978-2-8145-9506-4 – page site et notice - quand Hubert a lancé sur publie.net sa collection pour une réflexion sur le numérique, c’est lui qui a proposé comme titre Washing Machine – une lecture dense et continue via le livre imprimé, la version numérique associée pour les centaines de liens qui s’y promènent – les autres titres de la collection arrivent d’ici quelques semaines, et tout un bouquet de nouveaux auteurs à l’approche – essentiel : comment être à l’intersection du numérique et du livre sans la penser ?

 

Franz Kafka, La colonie pénitentiaire.


ISBN 978-2-8145-9631-3 – page site et notice – Laurent Margantin a entamé un important travail de retraduction de Kafka – tout simplement parce que notre idée de Kafka, notre perception de sa complexité ont changé – une langue acérée et tendue qui ouvre à un nouveau regard, une autre densité de lecture – mais aussi parce que ces retraductions (Bartleby de Melville, des Lovecraft, un autre Kafka, et à l’approche Virginia Woolf, James Joyce, Pirandello) vont être un fil rouge de notre catalogue...

 

Allez, faites-nous une fleur, et pensez que ça ne déplaira peut-être pas à vos usagers d’être surpris par un peu de nouveauté... Laissez-vous tenter (si vous y pensez, cependant, merci d’un petit coup de marqueur sur le code inscrit à la fin du livre, avant la mise en rayon – c’est pas grand-chose ?)

Et si vous n’êtes pas bibliothécaire :
- amis visiteurs, amis libraires : c’est très long et compliqué d’installer un nouvel éditeur, la mise en place est progressive, et toutes les plateformes de librairie ne savent pas gérer encore l’impression à la demande – tout va se régulariser très vite (y compris pour Belgique, Suisse, Québec), vous verrez, et donc immense merci de votre aide et de votre patience...
- visiteurs et amis, sur chaque page de notre site publiepapier.fr vous trouverez le lien direct vers les premières librairies partenaires à proposer nos livres en disponibilité immédiate ;
- si vous êtes libraire : pas la peine de nous envoyer de message, bien sûr il en est pour publie.papier comme de tous les livres distribués par Hachette Livre, vous les commandez par leur intermédiaire (compte ferme), avec votre taux de remise standard – et quelle joie vous nous feriez d’une petite pile de cinq ou six Ponti devant la caisse ou parmi ses albums, gageons qu’ils fileront vite !
- presse, journalistes littéraires : ® papier+epub est une marque déposée par publie.net eurl, c’est un geste conséquent et novateur, dans le modèle économique, dans le rapport aux créateurs, dans la médiation bibliothèque mais aussi – et peut-être surtout – dans l’offre faite aux libraires de prendre pied d’une autre façon dans la diffusion numérique. Aidez-nous, parlez de notre expérience. Et on a quelques exemplaires de presse à votre disposition (peu, parce qu’on n’est pas riches, c’est un autre problème...).


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 août 2012
merci aux 1641 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page


Messages

  • Médiathèque de Bagnolet : nous allons commander pour la rentrée (vers le 15/09) les livres Publie.papier à la librairie Le Divan, avec laquelle a eu lieu l’expérience initiée par le MOtif et le CG de Seine-Saint-Denis.
    Ensuite,une fois qu’on a les livres on peut faire la médiation autour des formats numériques, il va falloir inventer de nouvelles formes : on va poursuivre les ateliers de LECTURE, ç’est sûr !
    On reste dans l’expérimentation, mais ça permet aussi de faire connaître une nouvelle forme d’édition, dans un premier temps pour les plus curieux des usagers.

  • merci, Dominique
    et fier de savoir Bagnolet en partage
    le Divan est dans le réseau ePagine avec lequel dialogue et expérimentation seront serrés, on espère aussi qu’ils voudront bien prendre quelques titres en disponibilité immédiate
    en tout cas, même si y a du gravier dans la mise en place, ça va vite s’aplanir...

  • Bonjour,
    Super initiative ! C’est peut-être comme ça que vous allez enfin entrer en bibliothèques - de plus vous serez plus visible pour les lecteurs habitués au papier. Entrer dans le numérique par la grande porte de l’imprimé : fallait y penser !
    En revanche, nulle trace de publie.papier sur Electre. Normal ?
    Bonne chance,
    Magali Escatafal

  • merci du passage, Magali - rendez-vous demain jeudi à Maurepas, pour prendre l’usine en main (la nôtre, pas la leur !)
    nos métadonnées sont correctement installées sur Dilicom, ainsi que pour toutes les librairies du réseau ePagine (et c’est pas rien !)
    période de transition, les titres sont déclarés, mais tous les ouvrages ne sont pas encore dispo
    donc merci de la patience dans cette phase de mise en place, ce sera oublié une fois que tous les tuyaux seront branchés !