papier+epub : une chance pour la diffusion universitaire ?

une collection diffusion papier + numérique, ouverte à tous les savoirs : lettre ouverte aux universités et institutions


note du 3 octobre 2012
Heureux d’annoncer que paraîtra au 15 février le premier volume de ce nouveau projet.

Une journée d’étude qui se tient le 8 décembre, sous l’égide d’une grande université parisienne, les textes des intervenants remis le 15 décembre pour version révisée et corrigée à fin de mois, puis création de la version papier et numérique, mise en production 31 janvier pour commercialisation effective le 15 février.

Pour nous un plaisir, travailler sur une vraie maquette qui ne fasse pas tristement presses universitaires de, et se dire que la souplesse de la conception, la disponibilité numérique complémentaire, la force Hachette pour la distribution, on déplace un peu la réception habituelle de ce type d’ouvrage.

Et comme il s’agit d’une journée d’étude liée au programme de l’agreg (ça fait 3 indices pour les curieux), tout le monde devrait y trouver son compte dans la diffusion.

 

note du 7 septembre
Nota : un très grand merci aux amis qui ont immédiatement réagi à la publication de ce billet, soit via commentaires, soit par mail.

Il s’agit d’une proposition éditoriale décisive pour l’avenir de notre structure, je préfère donc que cette discussion reste dans la sphère privée – je m’en excuse auprès des premiers commentateurs.

Une prestation qu’on espère de qualité, assortie d’une proposition logistique et commerciale forte, et qui voudra prendra !

FB

 

l’état des lieux


Ce billet concerne bien entendu d’abord les sciences humaines et les lettres, nous n’avons pas compétence autre.

Je rappelle les données : l’édition traditionnelle est en train d’amorcer une révolution considérable avec le côté ultra-moderne du Print On Demand, qui traite désormais une masse considérable de titres. Les mêmes caractéristiques techniques que pour les autres imprimeries, mais une logistique numérique surpuissante qui change le titre à mesure dans l’impression en continu, au lieu de programmer chaque fois titre et tirage – donc en lien direct avec l’expédition individualisée, sans sas d’attente, ni frais préalables. Les commandes sont centralisées chaque soir, imprimées le lendemain matin, expédiées l’après-midi ou à J+1 au libraire. Au point que pour publie.papier nous ne parlons même plus du mode de fabrication, tant le processus est totalement invisible pour le lecteur (ou le libraire), et vous avez certainement eu en main de tels livres sans vous en apercevoir.

Les titres sont présents dans les bases de données accessibles à toute librairie petite ou grosse (Dilicom, Tite Live, DataLib, métadonnées numériques aux principaux formats de catalogage des bibliothèques Fr (Marc/Unimarc), EU, CA, US – Electre négociation en cours). Possibilité pour toute librairie avec fonds spécialisé d’avoir exemplaires en stock (commande à compte ferme). D’autre part, si la commande émane du continent américain, l’impression se fait chez Lightning Source à Nashville, si elle émane du continent asiatique, elle se fait à Sidney. Les bibliothèques, territoriales ou universitaires, ont accès à ces titres depuis leurs fournisseurs ou grossistes habituels.

La spécificité de publie.papier : nous assurons d’autre part (et nous savons faire les fichiers) une diffusion numérique seul, en téléchargement immédiat sur toutes les principales librairies en ligne, et en lecture sans téléchargement (y compris avec accès à distance) dans ou depuis toutes nos bibliothèques abonnées. Et nous proposons simultanément, avec diffusion tout libraire, la version imprimée selon les meilleurs critères professionnels, incluant le code d’accès à la version numérique (® papier+epub, marque déposée). Enfin, notre expérience du traitement des métadonnées, le travail en continu depuis 4 ans avec les bibliothèques, nous ont formé à un autre savoir : comment une requête floue, exprimée dans n’importe quel moteur de recherche, peut faire savoir immédiatement l’existence de nos textes ?

publie.net existe depuis 4 ans, on ne peut pas dire que l’université se soit bousculée pour voir ce que ça voulait dire, édition numérique. Ils devraient demander à leurs étudiants, et – heureusement – on connaît quelques exceptions. Mais ce qui devait être, dans mon projet de départ, en 2007, une de ses constituantes décisives est resté dans les limbes. Vous pouvez juger de nos réalisations sur pièce via Apprendre l’invention, entretiens et essais sur les ateliers d’écriture, Apprendre l’invention, ou Seul, comme on ne peut pas le dire, d’Arnaud Maïsetti, essai sur La nuit juste avant les forêts de Koltès, ou Un monde de données, d’Hubert Guillaud dans notre collection d’essais sur le numérique. D’autres à suivre, évidemment.

À partir de là tout est possible. Nous, on a besoin de faire tourner la machine, et on a l’équipe pour. Vous savez le désastre des presses universitaires actuelles, l’absence de tout effort de diffusion (pas la peine, la paye tombe pareil), pauvreté des réalisations (on voit encore des livres imprimés à partir de fichiers word), des délais de parution tragi-comiques pour le moindre colloque, sans parler des thèses... Et chacun a des exemples de ces maisons traditionnelles aux noms noms prestigieux qui battent de l’aile : mais ces éditeurs à pignon sur fac ont-ils fait le moindre pas vers le numérique, et pour une disponibilité optimale ?

 

concrètement


 de votre côté : prise en charge rémunérée à la commande de notre préparation du fichier imprimeur (InDesign), incluant notes, index, éléments graphiques et maquette de qualité, conçue ensemble. Le coût étant lié à la complexité de ce fichier, à vous de faire comprendre à vos auteurs qu’on peut aussi évoluer dans les contenus : un peu moins de notes de bas de pages, personne ne s’en portera plus mal, plus partage des ressources et annexes entre papier et numérique seul, à vous d’inventer.
 le partenaire institutionnel, université, labo, association, collectivité territoriale apparaît clairement comme co-éditeur dans le livre et en assure la validation scientifique ;
 couverture quadrichromie pelliculée nylon 23 microns, images en noir et blanc et tableaux, impression jusqu’à 1200 pages, incluant code d’accès à la version numérique sans DRM (tatouage seul, contrainte que nous vous imposons, même si ça vous semble téméraire on en reparle dans 10 ans merci).
 production du fichier epub à notre charge, incluant éléments multimedia, et développements textuels non inclus dans l’édition papier (sans limite de volume).
 mise en diffusion dans un délai de 8 semaines à partir du contrat signé, texte remis et premier acompte reçu (déduction à faire de votre propre temps de relecture épreuves, mais possibilité d’aide à l’éditorial).
 disponibilité simultanée de la version imprimée, répertoriée dans toutes les librairie, et de la version numérique (bibliothèques abonnées, et téléchargement individuel via toutes librairies en ligne, y compris Amazon et 52 iTunes).

Cela peut concerner, dès à présent :
 parution d’actes et de colloques, non pas dans vos délais habituels, mais au rythme de l’édition commerciale ;
 résidences d’écrivains ou d’artistes (voir ainsi Refuge sacré, résidence de l’écrivain Cathie Barreau à l’hôpital psychiatrique de Ville-Évrard) ;
 parution d’essais et monographies, individuels ou collectifs ;
 reprise de titres devenus indisponibles, ou de collections et revues ;
 parutions institutionnelles, livres d’accompagnement d’événements ou festivals ;
 il ne s’agit pas d’édition à compte d’auteur, nous n’accepterons bien sûr que les projets compatibles avec la cohérence de notre catalogue.

Contractuellement :
 le contrat de diffusion est signé avec l’université, le centre de recherches ou l’établissement ou l’association qui assume les contrats d’édition avec les différents auteurs engagés dans le projet, et s’en fait le garant académique ou scientifique. Ce contrat inclut une clause d’acceptation du mode de diffusion papier et numérique simultané ;
 pour résidences d’écriture et collectivités territoriales, possibilités de mise en production et diffusion si convention d’achat d’un nombre d’ouvrages correspondant aux frais engagés pour la réalisation éditoriale ;
 prix de l’ouvrage fixé par publie.net selon format choisi ;
 publie.net reverse à l’auteur en charge du projet, ou l’institution, le centre de recherches, l’établissement, l’association ou la collectivité territoriale signataire du contrat, des droits d’auteur à 15% du prix de vente TTC de l’ouvrage ;
 le contrat inclut 20 exemplaires d’auteur remis au commanditaire, plus possibilité d’acquérir un ou plusieurs lots d’ouvrages au prix éditeur (52% prix TTC), ces ouvrages n’étant pas comptabilisés dans les droits d’auteur, et non cessibles en librairie ;
 le devis de réalisation impression + numérique s’établit à partir de la remise du texte corrigé définitif et ses documents d’accompagnement (vérification par nos soins avant acceptation, cette phase préalable de préparation éditoriale pouvant être facturée en sus, si souhaité) ;
 clause d’exclusivité de deux ans, renouvelable annuellement par tacite reconduction, reddition annuelle des comptes (moins frais de serveur et de catalogage, 11€/an) ;
 publie.net s’engage dans la mise en diffusion de l’ouvrage aux dates imparties, via son distributeur exclusif Hachette Livre (papier) et l’Immatériel-fr (numérique), dans l’ensemble de son dispositif de diffusion numérique et papier.

 

Nous contacter pour devis, la réalisation des fichiers impression et numérique étant facturée à votre charge par publie.net, moitié à la commande, moitié à la commercialisation effective de l’ouvrage (somme que vous pourrez amortir via les droits d’auteur).

Et qu’on a hâte de commencer, largement, avec exigence. Rien d’impulsif dans tout cela : les premiers contacts établis avec nos partenaires Hachette Livre et Lightning Source France remontent à juin 2011, le travail d’arrache-pied pour la mise en place des premiers ouvrages a commencé pour nous en avril 2012, l’établissement du circuit de diffusion, raccordement aux bases de données, mise en place des circuits de commande et expédition depuis le 20 août dernier – l’outil est en place, il fonctionne, à vous d’y prendre votre place.

Et que cela peut constituer un virage de poids pour l’ensemble de l’édition en sciences humaines. Nous écrire bien sûr info /@/ publie.net pour tous renseignements.

Haut de page : photo transmise vendredi 7 septembre depuis l’imprimerie de Maurepas, les commandes du jour !


responsable publication françois bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne 7 septembre 2012 et dernière modification le 3 octobre 2012
merci aux 2791 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page