publie.net | 100 bibs, 50 epubs


lancement du projet avec le CNL, pour médiation numérique création contemporaine dans les bibliothèques


Rappel : tout ce qui concerne publie.net est désormais rassemblé à une adresse unique :
publie-net.com, le blog

On se reportera notamment ici pour ce billet et ses futures mises à jour.

Et merci d’avance pour relayer et faire circuler ce billet, qu’il rejoigne ses destinataires potentiels...

Photo : bureau de Serge Geairain, Comité d’établissement ArcelorMittal Fos-sur-Mer, 3500 salariés, mardi 22 janvier – des livres, deux ordis, un iPad, la littérature mêlée aux documents de travail, un réseau fermé dans l’Intranet de l’entreprise : et si on y glissait de la littérature contemporaine ? Fierté et remerciement pour l’accueil et l’échange.

 

Je reprends néanmoins ce qui va être pour nous un grand et fort projet, un pack de 50 epubs création contemporaine mis à disposition de 100 bibliothèques, médiathèques, établissements scolaires etc.

Un premier billet pour un projet qui nous tient à coeur, qui sera souvent évoqué ici dans les prochaines semaines pour sa construction, ensuite pour sa suivie et la restitution d’expérience.

Né en janvier 2008, publie.net s’est développé sur ses fonds propres, uniquement les téléchargements de nos livres sur les plateformes de librairie numérique, et les abonnements des bibliothèques, dont certaines dès le début de l’expérience. Ces deux dernières années, Ciclic/Livre au Centre a été le premier à nous offrir son soutien.

Une initiative comme la nôtre ne rentre pas dans le cadre des aides que le Centre national du livre propose via sa commission numérique. C’est sur cette base que j’ai été accueilli par Jean-François Colosimo et François Rouyer-Gayette, respectivement directeur du CNL et chargé du pôle web, et qu’au regard de notre catalogue la proposition suivante est venue de leur part : la mise à disposition par le CNL et publie.net d’un fonds de ressources numériques significatif de la création contemporaine, sous forme d’un pack de 50 epubs pris au catalogue publie.net, mis à disposition de médiathèques, bibliothèques départementales de prêt, bibliothèques de comité d’entreprise ou d’établissements scolaires (secondaire ou supérieur), lieux institutionnels du livre (festivals, centres de ressources), qui s’engageraient au retour à une évaluation concrète des expériences de médiation faites avec et autour de ces ressources.

L’opération pourrait commencer dès mi-février 2013, nous pourrions accueillir jusqu’à fin avril les établissements volontaires, de façon à pouvoir organiser la restitution des expériences en fin d’année. La liste des établissements bénéficiaires, compte tenu de la valeur libraire du pack mis à disposition, était de 40 dans la proposition initiale du CNL, nous sommes prêts à l’élargir à une centaine d’établissements.

Nous sélectionnerons nous-mêmes ces candidatures, en nous entourant de tiers reconnus dans la profession (ce billet sera mis à jour régulièrement, en attendant, devinez !). Nous nous réservons ce droit arbitrairement, en fonction des collaborations déjà établies avec ces établissements et leur implication dans l’accueil de nos auteurs, et surtout l’implication individuelle de la personne appelée à être référente de cette médiation, et l’enjeu propre à l’établissement.

Il m’a semblé important que cette notion de bibliothèque soit prise dans un sens large, je suis reconnaissant au Comité d’entreprise d’ArcelorMittal Fos-sur-Mer, à l’école d’architecture de Rouen, au CRDP Versailles, à des médiathèques comme Bagnolet ou Aulnay-sous-Bois de nous avoir déjà fait part de leur intérêt pour cette initiative.

Nous proposerons aussi un document imprimable reprenant les différents éléments de l’opération, ainsi qu’un argumentaire précis de chacun des titres présents. Ce document sera inclus sous forme d’eBook dans le pack lui-même.

Mais la proposition est suffisamment large pour être d’emblée proposée aussi à des établissements qui tentent pour la première fois la médiation de ressources numériques littérature. La mise à disposition de ce pack leur est clairement destinée.

Ce n’est bien sûr pas la première expérience en ce sens, mais souvent ces expériences concernent plus le support que les oeuvres même. Liseuses chargées de textes du domaine public sans vraie démarche éditoriale, ou best sellers sous licence et verrou.

La convention mentionnera que cette mise à disposition se fait dans "un cadre de confiance", et nous l’accompagnerons de semaine en semaine, par exemple en proposant chaque semaine le focus sur un des titres proposés, d’autre part en faisant circuler les différents retours d’utilisation, et en vous aidant à construire accueil d’auteurs ou de médiateurs expérimentés (Guénaël Boutouillet et des membres de notre propre équipe) pour valoriser l’expérience.

Parmi les titres proposés dans ce pack numérique, un certain nombre figure aussi dans notre collection publie.papier, distribuée par Hachette Livre, les établissements sélectionnés pourront donc s’aider de cette complémentarité pour leur travail de médiation.

Le pack d’epubs étant mis à disposition sans verrou ni protection, chaque auteur publie.net volontaire signera un avenant témoignant de son acceptation des risques inhérents à cette diffusion. Nous demanderons en retour aux établissements l’intégration de cette ressource dans leur catalogue (mise à disposition métadonnées Marc/Unimarc). En échange, nous veillerons à inclure dans chacun des 50 titres lien vers le site de l’auteur, ses adresses twitter ou facebook, et sa bio/bibliographie papier et numérique.

Enfin, l’expérience publie.net n’aurait jamais pu se développer sans le soutien des bibliothèques territoriales ou universitaires, en France ou à l’étranger, qui se sont abonnées à l’accès streaming (sans téléchargement) de notre catalogue. Il va de soi qu’eux aussi seront les destinataires privilégiés de ce pack, et que nous serons particulièrement attentifs au lien qui s’établira entre les ressources epub mise à disposition via le pack, et l’accès en lecture seule de l’intégralité du catalogue.

Dans l’immédiat :

- ici même, ci-dessous, une liste provisoire des ouvrages qui figureront dans ce pack numérique (finalisation après aval des auteurs et affinage par notre collectif)

- courant de semaine, mais très vite, une première ébauche de la convention d’engagement des établissements pour médiation et retour d’expérience, qui sera validée conjointement par le CNL

- appel aux établissements volontaires à s’abonner à notre lettre d’info, qui sera le vecteur d’échange principal, et si possible un petit e-mail à info /@/ publie.net pour que nous vous informions directement, en amont de la sélection officielle !

Nous sommes parfaitement conscients de la nouveauté et de l’originalité de la proposition faite par le CNL, qui s’inscrit plus dans son ancienne tradition de mise à disposition de "fonds spécialisés".

Petite pensée pour Jean Gattegno qui était un ami personnel, bien avant d’ailleurs la fondation de qui s’appelait alors Centre national des Lettres et non du Livre.

Le "mot-dèse" #100bibs50epubs étant déjà apparu sur Twitter, on le garde !

FB

 

une sélection de 50 titres littérature contemporaine dans le catalogue publie.net


Exercice cruel qu’une sélection de 50 titres dans un catalogue qui en compte quatre fois plus, pour la seule création contemporaine. Critères retenus : publication ou mise à jour récente, représentativité des différentes directions de travail et genres, résonance de la lecture ou de la fiction avec la mutation numérique en cours, possibilité d’articuler une médiation tous publics (y compris collèges) depuis les ouvrages proposés, enfin implication réseau et disponibilité des auteurs pour rencontre. De toute façon, il s’agit pour nous, via la mise à disposition de ce pack, d’inciter encore plus à la découverte de notre catalogue et prendre confiance dans la densité et la maturité de la lecture numérique. En tout cas, quelques milliers de pages, quelques centaines d’heures de lecture exigeante, découvreuse, inventive.

- Jacques Ancet, La tendresse
- Cathie Barreau, Refuge sacré
- Lilian Bathelot, Zinedine
- François Bon, Autoroute
- Daniel Bourrion, J’ai été Robert Smith
- Antoine Boute, Brrr
- Raymond Bozier, Fenêtres sur le monde
- Michel Brosseau, La bac d’abord
- Sarah Cillaire, Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?
- Marie Cosnay, Dialogue des morts
- Thierry Crouzet, Baby-Foot
- Didier Daeninckx, Baraques du Globe
- Emmanuel Delabranche, Une ville (13 boucles)
- Régine Detambel, Les corpulents
- Eric Dubois, C’est encore l’hiver
- Dominique Dussidour, Petits récits de penser et d’écrire
- Michèle Dujardin, Là où s’arrête la terre
- Berit Ellingsen, Dans le blanc (trad F Bon)
- Michaël Glück, Proférations de la viande
- Nathanaël Gobenceaux, 46 villes, bourgs & autres lieux
- Laurent Grisel, Hymne à la Paix
- Christophe Grossi, Va-t’en va-t’en c’est mieux pour tout le monde
- Christine Jeanney, Lotus Seven
- Franz Kafka,Chacun porte une chambre en soi (retrad L Margantin)
- Leslie Kaplan, Les mots
- Olivier Le Deuff, Print brain technology
- Jérémy Liron, La traversée
- KMS, Chroniques du temps perdu et bande-son pour orgasme
- Arnaud Maïsetti, Anticipations
- Jean-Daniel Magnin, Le jeu continue après ta mort
- Laurent Margantin, L’enfant neutre
- Herman Melville, Bartleby (retrad F Bon)
- Pierre Ménard, Écrire au quotidien
- Juliette Mezenc, Sujets sensibles
- Denis Montebello, Calatayud
- Isabelle Pariente-Butterlin, Louise_Imagine, La croisée des marelles
- Marc Pautrel, Le moteur à os
- Jérôme Pintoux, 50 interviews de Jules Verne
- Claude Ponti, Questions d’importance
- Cécile Portier, Saphir Antalgos (travaux de terrassement du rêve)
- François Rannou, La chèvre noire
- Béatrice Rilos, Nous aurions dormi vingt ans
- Jacques Serena, Elles en premier toujours
- Joachim Séné, La crise
- Martine Sonnet, Couturière
- Jean-Pierre Suaudeau, Photo de classe/s
- Lucien Suel, Théorie des orages
- Guillaume Vissac, Le livre des peurs primaires
- Martin Winckler, Le cahier de transmissions
- Virginia Woolf, Une pièce à soi (retrad J-Y Cotté)



retour haut de page
écrit ou proposé par François Bon _ licence Creative Commons BY-NC-SA (pas de © )
1ère mise en ligne et dernière modification le 26 janvier 2013
merci aux 3349 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page







Messages

  • Bonjour,
    Nous venons d’acquérir une liseuse Sony PRS T2 pour le CDI de notre lycée.Notre projet de départ est de faire découvrir ce nouveau support aux élèves et aux enseignants à partir des classiques, d’un partenariat avec une librairie d’Orléans ou même l’achat de mangas... Nous pensions ensuite nous adapter à la demande de nos lecteurs (qui restera somme toute modérée je pense).
    Michel Brosseau, enseignant au Lycée Jacques Monod, m’a fait part du projet qui vous lie au CNL. L’accès à une bibliothèque d’auteurs contemporains peut être très attractif. Dans quelle mesure les CDI des lycées peuvent-ils en profiter ? Je précise que nous avons accueilli Guénaël Boutouillet l’année dernière, et que nous travaillons sur Daenincks avec une classe de seconde en littérature et société cette année.
    Cordialement,
    Cécile Durrheimer, documentaliste

  • c’est bien sûr un magnifique exemple de ce à quoi peut servir ce fond, même s’il vaudrait mieux dix liseuses qu’une seule !
    et d’autant plus heureux que Michel Brosseau sera là pour faire le lien
    avec l’académie de Versailles nous serons directement partenaires du CRDP, mais aucun obstacle pour un partenariat direct, bien au contraire, et je garde précieusement votre e-mail
    "Livre au Centre" est notre partenaire depuis longtemps, et donc paré pour la route !

  • Bonjour,
    La médiathèque de St-Avertin va prêter 10 liseuses (5 Sony PRS-T2 et 5 Cybook Odyssey HD Frontlight) et 6 mini tablettes (3 Google Nexus et 3 ipad mini), format pensée surtout pour la lecture numérique. Le chiffre va augmenter dans les jours/semaines à venir.
    Je réitère mon intérêt pour cette expérimentation. Le prêt de supports de lecture commence dès ce vendredi, nous prêtons pour 3 semaines comme tous les autres docs, donc si c’est ok ça peut être mis en place pour la 2ème "fournée" de lecteurs num. pour la 3ème semaine de février.
    Je voulais savoir si ces ebooks pouvaient aussi prêtés à des usagers déjà équipés, qui sont demandeurs de lecture numérique ?
    En +, comme tu es dans le coin, peut-être pourrais-tu même faire une intervention lors du lancement ?
    En attente des suites de l’affaire, à bientôt !
    Alice

    Voir en ligne : http://geekstardust.blogspot.com

  • Bonjour,
    Les médiathèques de l’Albigeois prêtent 24 liseuses (12 Cybook Odyssey et 12 Sony PRS-T1) depuis début juin 2012, 26 liseuses supplémentaires seront achetées courant 2013.
    Nous sommes intéressés par votre projet, ceci nous permettrait d’étoffer notre offre numérique, et de l’axer sur la création contemporaine.
    Evelyne Mazars

    Voir en ligne : http://www.mediatheque-albi.fr

  • Bonjour,
    Je réitère mon interessement pour cette opération( mail envoyé à François BON précédemment). Notre projet porte sur l’acquisition de 50 liseuses téléphargées de livres libres de droit mais aussi de livres de ce type. Nous ocntractualiserons avec 10 médiathèques du réseau départemental pour faire connaitre ces supports et ressources aux usagers.Des formations auprés des bibliothècaires sont d’ores et deja prévues (une le 21/2/2013 et une programmée en mars)et seront programmées régulièrement pour la mise en valeur de ces collections.
    cordialement,
    Sylvie Dewulf

    Voir en ligne : http://bdm.lamayenne.fr/opacwebaloe...

    • à tous, merci
      on stocke soigneusement les messages et contacts (toujours mieux si vous nous écrivez plutôt par mail à info /@/publie.net)
      le projet se construit, convention CNL, convention complémentaire (en dialogue avec l’ADDNB et le CNL) pour l’évaluation et retour côté bibs
      de notre côté on prépare le pack et le matériau d’accompagnement
      donc n’hésitez pas à continuer de vous signaler (merci au CRL Midi-Pyrénées, c’est réactif chez vous !) et "howard ho !" comme disait Beckett

  • Bonjour,
    comme depuis toujours, très intéressé par pouvoir participer à cette expérience. Et à force de tentatives diverses, réussi à convaincre le réseau des bibliothèques de lecture publique de Clermont-Ferrand de nous/vous suivre.
    Ca se passe comment pour postuler "officiellement" ?

    Voir en ligne : http://www.bibliotheques-clermontco...

  • Bonjour,
    La médiathèque intercommunale de Tarn & Dadou, entre Toulouse et Albi, est elle aussi intéressée par cette expérience. Notre parc est de 16 liseuses, en prêt depuis octobre 2012. Pouvoir offrir à nos publics une sélection issue de Publie.net serait un atout considérable pour la valorisation de ce nouveau service.

    Voir en ligne : http://media.ted.fr

  • Après 6 mois d’expérimentation de prêt de liseuses avec le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes, le réseau des médiathèques communautaires de Parthenay (Deux-Sèvres) vient tout juste de se doter de ses propres appareils (5 liseuses : 3 PRS2 Sony, 2 CYBOOK Odyssey et 1 tablette Asus Transformer Pad T7) Nous sommes un petit réseau de 4 médiathèques dans un territoire de moins de 20000 habitants, label "Ville Internet @@@@" et nous sommes très motivés !
    Bien que modeste (en nombre d’appareils), notre projet,au-delà du prêt de liseuses, comprendra des actions de médiation en lien avec les espaces publics numérisés du territoire et ses animateurs, dans et hors de nos murs. Nous en sommes actuellement à définir en équipe les principes d’acquisition pour tous les futurs choix de livres à proposer dans nos liseuses, c’est pourquoi ce projet m’intéresse tout particulièrement. La sélection des 50 titres de littérature contemporaine que je découvre est très intéressante ! Merci également de me tenir informée pour la suite, notamment pour la "candidature officielle" auprès du CNL.