L’Orphelin de Maupassant | l’art de la nouvelle sans fin

quand Pierre Bayard croise Freud et Maupassant pour de nouvelles perspectives littéraires




acheter le livre sur Amazon : 22€40 ou Kindle 15€99 (hmm.. trop cher)

 

 

 

Pierre Bayard sur la piste de Freud et Maupassant


Freud et Maupassant côte à côte ? Mais c’est tout à fait possible, puisque tous les deux assistent, l’hiver 1885, aux cours de Charcot à Paris, et que le public n’y était pas si considérable...

C’est sur la surprise de cette rencontre que Pierre Bayard procède à une de ses étonnantes renverses : non pas lire la littérature avec le regard ou les outils de la psychanalyse, mais explorer ce que la littérature apprend à la psychanalyse.

Alors, tout au long de son enquête, il relit Maupassant par les côtés les plus imprévus. Ainsi, je n’avais aucun souvenir d’avoir lu cette brève nouvelle, L’Orphelin.

Et pourtant, elle se révèle inouïe dans sa composition, comme dans sa fin totalement ouverte... Ça mérite d’être regardé d’un peu près...

Nota : pour sauter l’intro et passer tout de suite à l’écoute de la nouvelle L’Orphelin, elle commence à 9’ pile (et dure donc 15’).


- sur Tiers Livre : et si Pierre Bayard changeait d’auteur ?
- Pierre Bayard sur le site des éditions de Minuit
- sur Maupassant, dans Tiers Livre.

François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 29 février 2016
merci aux 3570 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page