travailler à son roman, le dire sur Twitter

ou comment Cory Arcangel traque la littérature qui se dit sur le réseau avant même d’être écrite...


 

Les habitués de mon site le savent, j’ai petit faible pour les livres américains qui parlent d’écriture, et aussi pour les livres américains qui parlent de nos usages web. Alors je suis hyper fier d’être attelé à la traduction d’un livre vraiment une étape dans cette pensée-là, le Uncreative Writing de Kenneth Goldsmith.

Peut-être avez-vous eu l’occasion de venir, à Paris, à la Fontaine aux Livres : c’est à 2 pas de Belleville, un espace de co-working pour les celles et ceux qui s’occupent de mettre un peu d’air dans ce métier où les auteurs ne sont pas à la noce.

David Desrimais, qui va éditer le Kenneth, un des fondateurs de Jean-Boîte, a son bureau là. Et ses étagères sont encore pires que les miennes. Je peux pas venir sans fouiller dans tous les recoins.

C’est comme ça, entre 36 raretés et merveilles, que j’ai trouvé le Working On My Novel de Cory Arcangel.

Cory Arcangel c’est lui :

Allez visiter son site, et ses étonnants mélanges, plein d’expériences plus qu’excitantes avec les outils numériques et réseaux, comme ses fameux détournements des nuages croisant dans le ciel éternellement bleu des jeux vidéos type Mario le plombier : coryarcangel.com.

Accessoirement, vous découvrirez que les jeunes artistes US, il y a 2 différences majeures avec nous :
- 1, pas de hiérarchie entre les médias, les travaux solos ou collectifs, web ou performances, et que le livre ben c’est pareil, c’est un média parmi les autres et voilà ;
- 2, que si on veut se débrouiller pour le matos et bosser, à chacun de faire sa boutique et c’est assumé comme tel – moi c’est ma collection de livres (merci d’avance), lui c’est des tee-shirts ou autres fringues, mais en plus il s’amuse.

Reste que le bouquin est chez Penguin. Un peu le top vous voyez. Là aussi, un glissement : on peut parler des usages du numérique et être pris en considération par le plus main stream et grosse cavalerie des éditeurs.

Dans son bureau même de Jan Boîte j’ai ouvert mon ordi et en 1 clic la version Kindle déboulait dans mes appareils (la liseuse, la tablette, l’iPhone et donc l’ordi) et ça m’avait coûté 5$49. L’autre jour je voulais télécharger le dernier Antoine Bello, 22€ ou par là le hard cover chez Gallimard, et 14€ la version numérique : qu’ils aillent se faire voir. Bizarre ces oeillères qu’ils ont, quitte à déposer le bilan comme les historiques éditions de la DIfférence cette semaine.

Alors pourquoi il m’a éclaté, ce petit bouquin, à peine vu ? Il est paru en 2014. Donc, en 2013, Cory prend l’expression Working On My Novel et l’entre dans son moteur de recherche. Si vous pratiquez Twitter, ou si vous êtes sur Facebook, vous le savez bien, comment chacun, dès qu’attelé à son boulot, prend un peu de courage à le dire aux copains. Moi le premier, voire même des fois un peu trop.

Alors, ce qui ressort, on a l’impression de l’avoir lu 30 ou 50 fois. Mais justement, parce que ça parle de l’écriture, de toutes les facettes de l’écriture, du statut symbolique du roman, et puis d’autre chose plus intime – le rapport à ce qu’est écrire, le rêve qu’on a du grand livre.

Puis lire et écrire c’est un écosystème ouvert, où compte le bruit de la pluie dehors, le thé ou le café ou la bière, la procrastination et le besoin même qu’on a de proclamer tout ça.

En bon plasticien ou artiste numérique, Cory établit un protocole rigoureux : 140 Tweets (un Tweet c’est 140 caractères), disposés un par page, pleine page, chacun identifié à la fin avec la source précise du compte d’où il est extrait. Le nom ou le pseudonyme employé. Le jour et l’heure. Les #hashtags, les émoticones, enfin tous ces codes de l’abréviation électronique.

Et pas pu résister à en transposer une petite poignée. Au nom justement de cette solidarité des écrivants, non ? Non pas traduire, juste à vue. Mais assez pour jouer avec cette curiosité qu’est la langue réseau, qui vous fait parler de vous à la 3ème personne, installe un rapport précis à l’instant, au destinataire, aux codes.

Et boucle bouclée : on est bien dans ce paysage où quelque chose s’écrit, qui a sens et résonance, et même le sourire et douce critique sociale, mais qui est sans écriture puisque directement samplé dans la masse profuse de nos usages réseaux, aussi indistincte prise globalement qu’elle se fait notre socialité la plus privée et productive...

FB

- Pour acheter le livre, version imprimée ou numérique :

- Images prises au compte Instagram de Cory Arcangel.

 

Cory Arcangel | Travailler à son roman


Travailler à son roman pour la première fois de toute sa vie.
John Linn, 18 septembre, 20h54.

Travailler à son roman dans un restaurant mexicain avec le bruit de la pluie dehors et une Margarita offerte par le serveur. #ecrire
Shannon Young, 13 juin, 3h03.

Vin rouge, Einaudi & travailler sur son roman, les ingrédients pour une super nuit plus matin à suivre #moijécris
Helen Chruchill, 1er janvier, 20h17.

Écouter Fleetwood Mac en travailler à son roman malgré la chaleur. Yep. Bon moyen de tirer le meilleur d’un jour où il pleut.
BACairns, 1er octobre, 7h01.

Travailler à son roman en regardant le 25ème anniversaire du Fantôme de l’Opéra sur PBS.
Zack Barnes, 11 mars, 20h40.

Travailler à son roman en regardant des films d’horreur.
Donell Jackson, 2 octobre, 23h17.

Faire cuire des saucisses, regarder du foot et travailler à son roman #bondimanche
Zandie Thornton,, 26 août, 9h35.

Travailler à son roman au McDo’ pendant que Stu bricole l’électricité du camping-car. Presque 52 500 mots maintenant.
Donna B. McNicol, 28 août, 14h59.

Travailler à son roman et réserver pour la ballade à la montagne de ce week-end, ouais ça va la vie.
Lia Oxanne, 28 août, 4h45.

A l’intention la semaine prochaine de travailler sérieusement à son roman et de réviser quelques-unes de ses croyances fondamentales.
Drew Neumann, 16 août, 23h25.

Pense à retravailler à son roman bientôt. Mais les vraies priorités d’abord. Le boulot, épargner, et le déménagement en Oregon. Priorités.
Marie J Gaddis, 25 juillet, 23h48.

Bon, j’ai cédé à la tentation et bu un grand verre de vin en travaillant à mon roman. Maintenant trop fatiguée et raplapla pour continuer à écrire. Soupir.
Jason Sanford, 15 septembre, 22h42.

Mon passe-temps favori : travailler à mon roman à la librairie Barnes & Noble en buvant une tasse de café. Septième ciel.
Chelsea Nine, 10 janvier, 16h17.

Manger un bagel dans une pièce tranquille c’est la combinaison parfaite pour travailler à son roman.
James Lanham, 25 février, 12h07.

Ce que ça sera les vacances : travailler à mon roman, dormir et Netflix.
Rebeca Kuran, 21 décembre, 17h55.

Voilà, c’est ça, c’est ça. Ne plus ouvrir Twitter et travailler à mon roman. Dès que j’aurai fini cet épisode de « Avez-vous peur dans la nuit ? »
Emily Kellogg, 12 juin, 11h21.

Renseignements inutiles me concernant sur Twitter : il est 12h26 et je regarde une série en travaillant à mon roman et en mangeant des céréales.
Abby, 25 juillet, 14h27.

Pas de repos pour les salauds. Je retravaille à mon roman. L’insomnie a ses avantages.
Connie Ashpol, 26 juillet, 20h16 .

Aujourd’hui était un jour favorable. Je bois de l’Earl Grey et je travaille à mon roman.
Alli Rense Treman, 25 mai, 23h32.

Je travaille à mon roman à propos d’un chercheur de rêve qui… eh bien vous n’aurez qu’à lire le livre pour le savoir !
Monique Berry, 12 mai, 1h16.

Travailler à son roman pendant qu’on vous coupe les cheveux, les choses se font bibliques.
Air Eater, 19 juillet, 10h00.

J’aimerais tant être à Paris, dans un café, et travailler à mon roman.
Angela N Hunt, 7 août, 16h41.

Ma décision personnelle : juste travailler à mon roman.
Jackson Whatever, 14 août, 13h43.

Déconnecté, je travaille à mon roman. Revenez plus tard !
Barblieber, 16 août, 15h55.

Travaille à son roman.
Tony Summerfelt, 9 mars, 16h19.

Travaille à son #roman.
Kyndra, 21 mars, 17h23.

Travaille à son roman.
Cory Arcangel, 12 septembre, 9h05.

Je suis heureux de ne pas avoir à travailler à mon roman.
The_dza, 17 juillet, 12h47.

Recommencé à travailler à son roman.
Richad McLean, 24 mars, 14h05.

Je reste au lit avec de la musique et je travaille à mon #roman.
Sarah Ann, 13 août, 16h06.

Travailler à son roman en critiquant celui d’un autre. C’est ça le talent ! #moijécris
Diana Long, 13 août, 22h35.

Travaille à son roman, espérer avoir assez d’inspiration. #moijécris
Bettina Lippenberger, 5 juin, 9h23.

Bientôôôt retravaillera à son roman. Persévérance aide-moi !
Gleizel, 21 septembre, 9h11.

Devrais travailler à son roman et reste coincé sur un billet de blog que n’importe comment il ne publiera jamais.
Kurtis Scaletta, 3 juillet, 12h33.

Travaille à son roman. Bigre, me voilà écrivain.
CHA, 10 août, 1h34.

Si je continue à d’avancer à coup de 2000 mots par jour, je vais continuer à travailler sur mon roman pour toujours.
Morgan, 10 juin, 20h42.

Je sais que je devrais travailler à mon roman, mais c’est comme si la paresse étouffait tout désir d’aller s’asseoir et d’écrire patiemment.
James Yeh, 19 juillet, 20h32.

Ai travaillé sur mon roman toute la matinée, mon cerveau est mort. Ughhh il me restera quoi quand ce sera fini.
Jenn, 1er août, 15h31.

Ai travaillé à mon roman toute la journée. Entre deux clients bien sûr.
TheBriantLennonShow, 14 juillet, 17h37.

Ça fait 18 ans que j’aurais dû travailler à mon roman. Au lieu de ça j’ai tué des zombies et mangé de la pizza. Une vie dévastée.
Omar, 2 juillet, 14h41.

J’aurais dû travailler à mon roman, mais y avait les factures à payer. #lesvraisproblemes #laviememmerde #pourquoijécrispas
Stephenie Generose, 20 septembre, 12h05.

C’est pour ça que je travaille à mon roman. Pour être moins pathétique. Plus du tout.
Lucila Morales, 30 juillet, 12h46.

Occupée. Je travaille à mon roman. S’appellera « Ne m’oublie pas ». Succès garanti.
Valerie M Haag, 29 mai, 23h24.

Je travaille de nouveau à mon roman et c’est bon, les gars. J’aime ma cervelle.
Stephen Mangol, 23 septembre, 11h44.

Je travaille à mon roman. Yeah, à tous les coups ils en feront un film.
Jasmine Tierra Griggs, 23 juillet, 12h33.

Travaille à son roman. L’avoir réduit de 350 pages à 25. Ahhh… grand nettoyage de printemps !
Caitlin Baer, 6 juin, 18h42.

Et finalement j’ai recommencé à travailler à mon roman, après des mois de blocage. Les résultats sont pas si mal, mais va falloir récrire.
Bodhipaksa, 2 décembre, 23h43.

Plus de bière à la maison. Je boirai quoi, si cette nuit je travaille à mon roman ?
Richard S Crawfor, 6 juin, 12h06.

Et finalement je me suis remis à mon roman. Ça fait du bien les potes.
Chris Riddell, 29 septembre, 17h07.


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 juin 2017
merci aux 588 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page