< Tiers Livre, le journal images : 2021.08.16 | d'équerre (ou de la photographie kantienne)

2021.08.16 | d’équerre (ou de la photographie kantienne)

précédent _ suivant

Il n’y a pas si longtemps que ça, dans ma vie, que j’ose arrêter la voiture là, sur le bord de la route, pour m’être dit : — Ah, ça, ça mérite photographie...

Il ’agissait d’une équerre parfaite. Ce que j’entends par équerre : celle qui accompagnait le rapporteur, dans la trousse de l’école primaire et du collège.

Alors c’est ça que j’ai photographié, l’équerre. Il reste ce mystère pour moi d’être aussi stupéfié — et depuis si longtemps — à ces rencontres de la mécanique et de la nature. Ça devient une sorte d’impératif catégorique, façon Kant : je pratique la photographie kantienne.

C’était avec mon brave GH5 monté de l’Olympus 12 f2, les photos auraient peut-être été plus plastiques avec le Sigma 16 f1.4, je dis ça plutôt mode note for myself, mais j’y gagne tellement en transportabilité.

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 16 août 2021
merci aux 74 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page