< Tiers Livre, le journal images : 2023.01.27 | de mon rapport à Tours, la ville

2023.01.27 | de mon rapport à Tours, la ville

une autre date au hasard :
2020.04.27 | 1 km 1 h #2, rue secrète

Il me serait difficile de m’expliquer sur mon rapport à Tours, la ville. Tant d’années que la géographie s’y organise entre la bordure de ville, l’agglo hors Tours, la gare de l’autre côté mais comme point tellement plus fréquent, même maintenant que tout se raréfie (ville d’où l’on est parce que celle qu’on quitte ?), les zones commerciales avec utilités ou soins sur rocade, et les fois tellement annuellement comptées où venir centre-ville. Sans doute que le fleuve compte plus que je ne crois. Et que le centre-ville souffre ici autant que dans toute autre ville moyenne de notre pays usé : quoi y faire ? Sans doute que l’absence totale d’activité professionnelle ici a été voulue autant qu’imposée. Mais ce ne serait qu’une ville « utilité » ce serait me tromper aussi sur moi-même : certain rapport à l’histoire. Il s’y passe, comme ailleurs, des tas de choses bien : et puis tu restes dans ta thurne à lire, inertie qui croît, mais acceptée voire décidée. Habiter dans Internet le dire serait aussi de la triche, même si pas de la triche. Hier soir retrouvé (mais en auditeur) cette salle tout en haut de la bibliothèque municipale — n’ai jamais eu rapport ici aux bibliothèques, en plus de deux décennies —, où autrefois on avait pu faire des lectures avec le Centre dramatique. Vu la ville, dans la nuit. Pensé à tout ça. Pas trop, quand même.

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 28 janvier 2023
merci aux 102 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page