roman-photo | tubes coulissants

résidence Paris en Toutes Lettres, une semaine en immersion à la Défense


J’avais donc assisté à cet exercice : les éléments de l’ancien monde étaient seulement repliés dans les couches inférieures. On n’avait rien détruit, rien enlevé. Chacun bénéficiait d’un support tubulaire adapté à sa taille. À heures fixes, ou quand on le souhaitait, le tube élevait les choses de l’ancien monde à la surface ordinaire du présent – elles le recouvraient. On aurait dit alors une ville ordinaire, une ville comme toujours. Cela rassurait et troublait : vous-même, alors, de quel temps et quelle ville étiez-vous ? Puis on ravalait l’ensemble. On m’en avait fait démonstration pour cette statue. Puis pour les immeubles, soudain remplacés par les vieilles maisons, et des rues comme Courbeboie et Bezons. Ils s’étaient amusés de mon étonnement : sur chaque de scène de théâtre, riaient-ils, on connaît ces dispositifs...


responsable publication François Bon © Tiers Livre Éditeur, cf mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 3 mai 2011
merci aux 276 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page