< Tiers Livre, le journal images : souvenir des temps non confinés | 35 fois Brooklyn, 5 juillet 2008

souvenir des temps non confinés | 35 fois Brooklyn, 5 juillet 2008

précédent _ suivant

C’est l’occasion de voir comment il y a 12 ans ce journal était déjà en ligne mais ouvre à revisite. C’était une longue marche depuis Manhattan en traversant à pied le pont, et remontant l’East River jusqu’où on voulait voir l’emplacement de l’atelier de Louise Bourgeois. C’est sans doute pour une contrainte arbitraire de cette sorte que le trait de scie qu’on découpe dans la ville dévoile sa peau et ses os, en tout cas ce qu’on en prend, parce qu’on a été déjà désinhibé des hiérarchies du beau par Sheeler, Hopper, Steiner, Dickinson, Stella et quelques autres. Les vigiles sont agressifs, parce qu’ils ne s’imaginent pas : on photographie cela parce qu’on travaille à imaginer. On y est retourné en 2013 : il n’existait presque plus rien de tout ça. On doutait, on se disait qu’on n’était pas venu au bon endroit –- mais c’est un des lieux les plus documentés et anciens sur Google Earth et Google Street View, quand on remonte la petite horloge.

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 24 novembre 2020
merci aux 162 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page