< Tiers Livre, le journal images : souvenir des temps non confinés | Proust par le détail, 26 juin 2013

souvenir des temps non confinés | Proust par le détail, 26 juin 2013

précédent _ suivant

C’est la fin de mon essai Proust est une fiction, et venir à Illiers-Combray est une sorte de plongée à la fois en moi-même et en mon livre. Il est entièrement disponible ici sur le site, et je n’ai pas inséré cette visite ici dans le Journal images, mais dans la suite des articles sur Proust, je l’avais titrée ce qu’on voit des fenêtres de Combray. Pourquoi je reprends cette page ? À cause de cet échange avec une télévision japonaise sur la boule de verre sur la rampe de l’escalier (lien sera installé jeudi matin, avec la vidéo du jour qui raconte tout ça). Je venais de m’équipe de mon premier reflex Canon, le modèle le plus accessible, un 700D, et, sans rien savoir, je l’avais doté d’un objectif genre 40 mm, qui était inserviable. Et je loupais plein de photos. En tout cas, c’est grâce à ça que ce matin j’envoie au Japon cette petite boule de verre chapeautant la rampe de la maison de tante Léonie. Un Proust vu par les détails.

 

 


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 25 novembre 2020
merci aux 310 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page