2013.10.27 | coucher à Berkeley


De ce 23 octobre, la première nuit en plein campus dans la guest house de Berkeley, ce fourmillement silencieux d’étudiants, de l’aube à tard la nuit, passant dans cet encombrement de bâtiments sans architecture, qu’on finit par s’y repérer. L’accueil de Tim Hampton, que Stiegler est toujours aussi fascinant. Et le professionnalisme US dans cette organisation de colloque.

 



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 27 octobre 2013
merci aux 224 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page