2008.11.21 | Montreal gare centrale


A Montreal, on peut passer directement de l’hôtel au Salon du livre par des corridors souterrains, d’ailleurs il y avait aussi dans l’avion et Atiq Rahimi et on trouvera aussi des photos sur son blog ? Deux rendez-vous dont un interview genre pas de cadeau c’est ça la question (merci A.!), alors je sors respirer la ville, même si ce soir il faudra surtout gérer le décalage horaire. Juste en face c’est un autre dédale de couloirs, la gare centrale : les rues sont froides et venteuses cette fin novembre, alors la ville s’est dotée de ces espaces et passage. Je mange un bol de nouilles chinoises, c’est une ville où il est facile de parler, toujours eu besoin de ces endroits pour changer de monde. Et bien sûr ce si léger décalage qui interroge, même aux mots de quelques enseignes à l’heure de la fermeture, la totalité de notre usage habituel de la langue...



François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
1ère mise en ligne et dernière modification le 21 novembre 2008
merci aux 876 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page