< Tiers Livre, le journal images : poésie des faibles

poésie des faibles

une autre date au hasard :
2006.10.16 | Aulnay-sous-Bois, parkings

Il me manquerait s’il cessait, cet anonyme qui m’envoie des messages sous forme de variation linguistique infinie, voilà celui d’hier, après d’autres :

Il y a certainement des pauvres cons.
Il y a à coup sûr de vrais, Bon.
Vous préférez Kon ou Qon ?

Inutile de me proposer d’aller voir ailleurs.
J’ai toujours aimé le spectacle des prétentieux, surtout imbus.
Vous en êtes un étalon.

a.

Pas de gloire à le reproduire, mais rien qu’à penser que dans sa vie il puisse trouver un moment à se faire mal, venir malgré tout sur mon site et prendre la peine de rédiger sa variation du jour, petit sourire.

Je sais qu’on a à peu près tous, les webeurs, des asticots de ce genre-là à ramper derrière. Un jour on fera une anthologie. Et je suis sûr que le prochain sera encore meilleur !


François Bon © Tiers Livre Éditeur, mentions légales
diffusion sous licence Creative Commons CC-BY-SA
1ère mise en ligne et dernière modification le 24 août 2009
merci aux 878 visiteurs qui ont consacré 1 minute au moins à cette page